Flash Infos
Accueil / Education / SYNDICATS DE L’EDUCATION Une grande marche prévue le 6 mars prochain
Crédit Photo Google

SYNDICATS DE L’EDUCATION Une grande marche prévue le 6 mars prochain

Les Syndicats de l’éducation signataires du 15 octobre 2016 affirment ne pas se reconnaitre dans la déclaration faite par le ministre du Travail et de la Fonction publique, chargé des relations avec les institutions sur la télévision nationale. En plus de leur préavis de grève de 15 jours, les syndicalistes envisagent d’organiser une marche pacifique le 6 mars prochain pour dénoncer la mauvaise foi du gouvernement à satisfaire leurs doléances.

 Le bras de fer entre le gouvernement et les syndicats de l’éducation se poursuit. Après la déclaration du ministre du Travail et de la Fonction publique, chargé des relations avec les institutions à la Télévision nationale mardi dernier, les syndicats de l’éducation affirment ne pas se reconnaitre dans son discours. Ils jurent d’aller jusqu’au bout de cette lutte.

Depuis un certain temps, les enseignants et le gouvernement ne parlent plus le même langage. Raison pour laquelle, les grèves à répétition sont constatées. Cette situation prive ainsi, le droit à l’éducation des élèves. Les manifestations se succèdent dans notre pays pour dénoncer. Hier à Sikasso, les femmes ont marché. Ils exigent le retour dans les classes de leurs enfants.

Aussi à Kayes le même jour, il y avait un sit-in au niveau du trésor de Kayes. Ce sit-in avait pour but de s’opposer à la retenue sur les salaires.

Par ailleurs, du côté de l’Association des élèves et étudiants du Mali (AEEM), une grève de 72 Heures avait été décrété le lundi dernier et qui a pris fin hier. Le bureau de coordination de l’AEEM dans un communiqué envisageait d’autres actions pour le rétablissement de la situation. Il vient de décréter à compter de ce matin une nouvelle grève de 72h.

Pour mettre toujours la pression sur le gouvernement, les syndicats de l’éducation envisagent de passer à la vitesse supérieure. C’est pour cela, avant l’exécution de leur mot d’ordre de grève de 15 jours, ils prévoient d’organiser une marche nationale le 6 mars prochain sur toute l’étendue du territoire.

Le secrétaire général du Syndicat national de l’éducation de base, Amadou Coulibaly, sollicite l’accompagnement des parents d’élèves pour un dénouement heureux de la crise actuelle.

Z.M.K.

Par L’Indicateur du Renouveau

Essayez à nouveau

Alphabétisation : Mme Kéita Aminata Maïga répond à l’appel des femmes

Nombre de visites: 54 Le Mali, à l’instar des autres pays, a célébré ce dimanche …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!