International Société

SPIDERMAN MALIEN : Mamadou Gassama rompt le silence

L’on se souvient encore de l’histoire du jeune malien qui a escaladé à mains nues la façade d’un immeuble parisien pour aller sauver un enfant suspendu dans le vide ?

Mamadou Gassama, c’est de lui qu’il s’agit. Il y a trois ans, ce geste héroïque lui ayant fait une grande réputation l’avait permis d’avoir la nationalité française, un poste au sein des Sapeurs-pompiers de Paris et faire le tour du monde.

Mais hélas, apprend-on, depuis quelques jours, que le superman malien naturalisé grâce à un décret présidentiel français a été déchu du corps des sapeurs-pompiers parisiens.

En effet, dans une vidéo d’une dizaine de minutes sur les réseaux sociaux, Mamadou Gassama appelé « Spiderman » dit toute la vérité sur son aventure parisienne au sein du corps des sapeurs- pompiers.

Selon lui, après avoir obtenu un contrat de 10 mois pour exercer la fonction de sapeur-pompier, il n’a travaillé que 6 mois et le reste du contrat a été interrompu à cause de la crise sanitaire lié à la pandémie du Covid-19.

Il ressort de ses explications qu’il était au sein des sapeurs-pompiers parisiens, mais ne travaillait que 24 heures par semaine.

« Actuellement je ne fais plus partie des agents de pompier. J’exerce un autre métier », avoue-t-il.

Par ailleurs, le migrant malien reconnait avoir bénéficié de beaucoup de privilèges et des gestes d’un peu partout à travers le monde.

En effet, dira-t-il, quand il a été reçu par l’ancien président de la République Ibrahim Boubacar Keïta au Mali, ce dernier lui a félicité en lui remettant une somme de 20 000 euro, mais il n’a obtenu que 5 000 euro, le reste de l’argent a volatilisé dans la nature.

« J’ai été invité par le Président IBK qui m’a bien accueilli en me donnant une grosse somme de 20 000 euro. Je n’ai dépensé que 5 000 euro et le reste de l’argent a volatilisé dans la nature », a déclaré le jeune Gassama avant de signaler qu’il détient certains noms sur cette affaire dont il citerait dans les jours à venir.

Dans ses explications, Mamadou Gassama a également souligné qu’à la suite de cette réputation mondiale, il a été contacté par des entreprises de marque, des maisons d’édition de livre et de certains acteurs dans le domaine du cinéma.

« Mais hélas, tout cela n’a été que des vains mots, je n’ai reçu aucun contrat dans tout ça », a-t-il indiqué.

Avant de noter : « J’ai aussi eu une distinction, un trophée, aux Etats Unis, mais à l’heure où je vous parle, j’ai tous les documents concernant ce butin, mais je n’ai rien reçu à présent ».

Le jeune migrant déclare que par manque de niveau intellectuel, il a été victime de trahison par son entourage qui était censé l’aider dans cette aventure.

Awa Sogodogo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
21 − 20 =