Flash Infos
Accueil / Actualités / SOMMET DE l’UA : le vibrant hommage du président Moussa Faki au Mali et à son ministre Michel Sidibé
Michel Sidibé, ministre de la Santé et des Affaire sociales. © Crédit.

SOMMET DE l’UA : le vibrant hommage du président Moussa Faki au Mali et à son ministre Michel Sidibé

Le sommet annuel de l’Union africaine s’est ouvert, le dimanche 9 février 2020, à Addis Abeba. Devant les Chefs d’Etat africains, le président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki, a rendu un vibrant hommage au ministre de la Santé et des Affaires sociales, Michel Hamala Sidibé, pour ses multiples efforts dans l’amélioration de la santé.

Depuis hier, les Chefs d’Etat africains sont réunis à Addis  Abeba pour le 33ème sommet de l’Union africaine dont le thème est « Faire taire les armes ». L’objectif de ce sommet est d’œuvrer à la résolution des conflits sur le continent. Dans son discours, le président de la commission de l’Union africaine, Moussa Faki a rendu un vibrant hommage au ministre malien de la Santé et des Affaires sociales, Michel Hamala Sidibé pour ses efforts en faveur de l’amélioration de la santé des Africains en général et celle des Maliens en particulier. « La commission tient à saluer et à apprécier le soutien du gouvernement malien, par l’intermédiaire du ministre de la Santé et des Affaires sociales, Michel Hamala Sidibé, sous la forme d’un plaidoyer visant à encourager les Etats membres à ratifier le traité de l’Agence africaine des médicaments (AMA) » a-t-il déclaré.

Au delà de la personne du ministre Michel Hamala Sidibé, un tel hommage de l’Afrique est d’abord rendu au Président de la République, Ibrahim Boubacar Keita, au Premier ministre, à l’ensemble du gouvernement et à tout le peuple malien. Depuis son entrée au gouvernement en mai 2019, Michel Hamala Sidibé ne cesse d’œuvrer pour l’amélioration du plateau technique de nos structures de santé afin d’offrir des soins de santé de qualité aux populations maliennes sur toute l’étendue du territoire. Afin de sécuriser les médicaments qui coûtent de plus en plus chers pour les plus démunis à travers la mise en place d’une stratégie basée sur la production locale des médicaments, le ministre la Santé et des Affaires sociales, Michel Hamala Sidibé ne cesse son plaidoyer auprès des chefs d’État africains, à travers ses homologues africains, à ratifier le traité de l’Agence africaine des médicaments (AMA). Ceci est d’autant nécessaire quand on sait que l’Afrique produit seulement 3% des médicaments qu’elle consomme. C’est pour changer cette situation qu’un traité qui va permettre la création d’une agence africaine de médicament (AMA), a été initié. Un traité que le Mali et d’autres pays ont déjà ratifié.

Abdrahamane Diamouténé

Essayez à nouveau

POUR TENTATIVE DE PUTSCH: UN EX-CODETENU DU GÉNÉRAL SANOGO ARRÊTÉ

Nombre de visites: 124 Il s’agit du sergent-chef Soiba Diarra. Mis en liberté provisoire au …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!