Société

SOMASSO : 15 000 plants pour la restauration de trois massifs forestiers

La 5e édition de la journée de reboisement de l’Association pour le développement de Somasso (ADS) aura lieu le dimanche prochain à Somasso. L’association et ses partenaires dont la Fondation Mali vert entendent planter 15 000 pieds d’arbres entièrement produits par des bénévoles locaux.

L’événement sera placé sous la présidence du ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable. Plusieurs personnalités sont attendues.

En prélude à cette importante activité de développement durable, les membres de l’Association pour le développement de Somasso ont organisée, samedi dernier à Missabougou, une conférence de presse pour donner plus de détails sur la journée de reboisement 2021 à Somasso.

Lancée pour la première fois en 2017 par l’Association pour le développement de Somasso (ADS), en partenariat avec la Fondation Mali vert de la famille Cheickna Kagnassy, cette journée de reboisement se tient chaque année au mois d’août dans la Commune de Somasso, dans le cercle de Bla. Selon le président de l’ADS, Markatié Daou, l’initiative vise à lutter contre la déforestation, en restaurant les différents massifs forestiers de la Commune, mais aussi à prévenir les litiges fonciers liés souvent à la convoitise effrénée des terres.

Pour l’édition 2021, l’Association et ses partenaires prévoient de reboiser dans les trois grands massifs forestiers du village de Somasso. Pour ce faire, le président de l’ADS, Markatié Daou a annoncé une prévision de 15 000 plants. Ces plants porteront  à 144 500 le nombre d’arbres plantés en cinq (5) ans d’activité.

« La particularité de la présente édition est que nous avons mis l’accent sur les arbres fruitiers pour démultiplier les sources de revenus pour les populations locales. Il s’agit pour nous de sortir de la monoculture. Aussi, nous nous réjouissons aussi de la production locale des pépinières par des bénévoles résidant à Somasso », dira le président.

Parmi les plants fruitiers retenus pour l’édition 2021, le président Daou a cité l’anacarde, le « Néré » et le Baobab (zira).

Placée sous la présidence du ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable, la journée enregistrera la présence de plusieurs personnalités dont des partenaires historiques.

Notons que de 2017 à nos jours, l’évènement a permis d’accueillir plus de trois (3) ministres, un président d’institution, des anciens ministres, des députés.

  1. Doumbia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
26 × 15 =