Politique Société

SECTEUR PRIVE : Une assemblée du patronat convoquée ce jeudi

La nouvelle assemblée générale élective du Conseil national du patronat du Mali (CNPM), convoquée ce jeudi, est d’ores et déjà boycottée par le camp de Diadié dit Amadou Sankaré qui se prévaut de sa victoire le 26 septembre à l’AGE reportée par le secrétaire général du Conseil pour vice de forme.

Officiellement reportée pour des raisons de doubles inscriptions sur les deux listes de candidature en lice pour la présidence du Conseil national du patronat du Mali, le secrétariat de l’institution du secteur privé convie les délégations à l’assemblée élective le jeudi 8 octobre prochain. L’annonce a été faite à la faveur d’une conférence de presse tenue le week-end dernier au siège du patronat.

Alors que Diadié Sankaré se présente déjà comme président du Conseil national du patronat du Mali à la suite d’une assemblée générale tenue le 26 septembre, dans la rue, le secrétariat de l’institution du secteur privé qui avait reporté officiellement l’assemblée s’apprête à l’élection du CNPM le jeudi prochain.

Mamadou Sinsy Coulibaly, candidat à sa propre succession, explique cette nouvelle date par des doubles inscriptions de certains candidats sur les deux listes en compétition. Selon l’actuel président, ces dispositions ne sont pas prévues par les textes de l’institution. C’est pourquoi, ajoute-t-il, le secrétariat du Conseil national du patronat du Mali a adressé une lettre pour le renouvellement des instances du Conseil national du patronat du Mali aux délégués des groupements professionnels et des conseils patronaux des régions, le jeudi 8 octobre 2020 au siège du CNPM.

« Notre liste est soutenue par une majorité des groupements, notamment Soya Golfa, président et délégué du Groupement des commerçants Maliens, Seydou Nantoumé, délégué des entreprises agricoles du Réseau des opérateurs d’intrants agricoles du Mali (Oriam), Boubacar Toutou Kanté, président et délégué du Conseil national des bureaux de placement payant et entreprises de travail temporaire du Mali (Conabem), Mme Valérie Beilvert, déléguée, 3e Vice-présidente, chargée des relations extérieures Conseil des investisseurs européens au Mali (CIEM). Ces opérateurs sont venus s’ajouter à la liste déjà tenue par l’écrasante majorité des entrepreneurs… ».

Pour éviter un bicéphalisme au Conseil national du patronat du Mali, Mamadou Sinsy Coulibaly invite les opérateurs à l’union sacrée pour renforcer le secteur et relancer l’économie nationale déjà fragilisée par la crise Covid-19 et la situation sociopolitique.

Cheick T Diarra, stagiaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
14 ⁄ 2 =