Actualités Société

Rencontre des Communautés Kel-Ansar à Tombouctou : La Coordination Kel Ansar et Alliés dénoncent exclusion

Les Kel Ansars du Mali sont en conclave du 27 au 29 novembre à 2021 Tombouctou pour discuter des questions de paix et de développement. Dans une contribution ouverte publiée le samedi 27 novembre 2021, la Coordination Kel Ansar et Alliés qui sont l’un des plus importants rassemblements de ladite communauté ont fait part de leurs regrets d’être exclus de cette rencontre.

Selon la Coordination Kel Ansar et Alliés, la rencontre de Tombouctou aurait été une réelle occasion de régler les malentendus au sein des Kel Ansars afin de repartir sur des bases saines.

Saluant l’esprit de la rencontre qui traduit, selon eux, une volonté ferme de faire évoluer les Kel-Ansar et leurs Alliés, la Coordination a rappelé que son appartenance à la communauté Kel-Ansar ne souffre d’aucune ambiguïté en ce sens qu’elle incarne ses valeurs et ses idéaux. « Si la vie d’une communauté́ a bien un sens, c’est bien de permettre et garantir la liberté́ d’expression et le respect de toutes les opinions. La vie en société ce sont des idées et la force des arguments entre ses membres pour faire valoir un point de vue. Ce n’est ni un jeu de cache-cache ni une guerre de personnes », peut-on lire dans le document publié par la Coordination Kel Ansar et Alliés.

C’est fort de ce constat que la Coordination affirme s’être octroyé le droit et le devoir de partager ses avis sur toutes les questions qui concernent la grande famille des Kel Ansar. « Nous aurions bien voulu le faire à cette rencontre de Tombouctou à laquelle malgré la perche tendue, nous n’avons malheureusement pas été invité en tant que Coordination des Kel-Ansar et Alliés et nous n’en offusquons point ».

Dans le même document, la Coordination Kel Ansar et Alliés précisent : « les présentes assises étaient également l’occasion de réunir toutes les voix discordantes mais porteuses des Kel-Ansar et leurs Alliés et leur permettre de discuter pendant le temps qu’il fallait. Nous ne sommes pas partisans des précipitations si nous devions au final revenir à chaque fois à la case de départ. Nous avons fait notre devoir de soutenir malgré nos doutes et nos réserves ».

S’agissant des difficultés de la Communauté Kel Ansar, il ressort du document que les choses qui entravent le bon vivre ensemble depuis longtemps résident dans le fait que certains cherchent à dissimuler les problèmes pour une raison justifiée ou non.

« Nous sommes victimes de notre gouvernance chaotique de 2015 à nos jours qui a entrainé des dérapages mortels avec leur lot de frustrations, divisions et une permanente confrontation entre clans, groupes ou personnes. Les problèmes qui déchirent la Communauté Kel Ansars, ces dernières années, ne lui semblent pas d’ordre individuel comme le laissent croire certains, mais sont le produit de désaccords profonds partis en particulier de la rencontre de Raz-Elma de 2016 suivie de celle de Zarho sur la gestion chaotique de la destinée des nôtres », regrette la Coordination.

Et de préciser : « ces désaccords doivent être appréhendés avec sérieux sans tapage dans un esprit constructif pour y trouver une issue positive. La finalité est de parvenir à une entente et une cohésion entre nous-mêmes avant de l’espérer avec qui que ce soit. On doit se rendre à l’évidence que notre existence et notre rayonnement passent par tous et chacun sans distinction aucune. Pour prévenir un scenario catastrophique déjà en marche, nous avons le devoir d’être sincères avec nous-mêmes afin de rester crédibles aux yeux de nos communautés et de toute notre fraternité́. Notre communauté mérite mieux que cette prise en otage ».

 

A. Diamouténé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
23 + 13 =