Actualités Sécurité

RECRUDESCENCE DES ATTAQUES TERRORISTES : 10 soldats maliens et 2 français tués dans deux attaques à Nara et à Tessalit

Les forces de défense et de sécurité maliennes et françaises engagées dans les opérations de lutte contre le terrorisme au Mali ont payé un lourd tribut la semaine dernière.  Deux embuscades orchestrées et attribuées aux forces obscurantistes ont tué 10 soldats maliens à Guiré (Nara) et 2 soldats français à Tessalit.
Dans la nuit du jeudi 3 au vendredi 4 septembre dernier, c’est une unité de l’armée malienne déployée dans le cercle de Nara qui a été ciblée par une attaque terroriste par des hommes armés en moto. Le ministère de la Défense indique qu’elle a fait 10 morts, des blessés, quatre véhicules brûlés et une ambulance emportée.  L’attaque a été suivie d’un échange de coups de feu entre les auteurs de cette forfaiture et l’armée. Aucun bilan n’est avancé parmi les assaillants.  Ces derniers ont utilisé un mode opératoire identique à celui des attaques précédentes.
Selon les témoignages d’un élu local dans une presse de la place, les assaillants circulaient en moto dans la zone depuis le lundi dernier. Et qu’ils ont eu à organiser des prêches à Dilly et Mouroudia avant de quitter le jeudi Dilly pour Guiré, où ils ont perpétré l’attaque en cours de route contre les Forces armées maliennes. Guiré est une localité située à plusieurs dizaines de Kilomètre de la frontière Mauritanienne. Cette attaque est la  troisième embuscade mortelle  contre l’armée depuis que  les officiers  militaires ont pris le pouvoir  à Bamako à la faveur d’un coup d’État, le 18 août dernier.
La force Barkhane ciblée
Au lendemain de cette attaque contre l’armée malienne, c’est deux militaires de la force Barkhane à Tessalit qui ont été la cible des groupes terroristes.  Ils sont morts à la suite de l’explosion d’un engin explosif artisanal. Ce triste bilan porte à 45 le nombre de soldats français tués dans les combats dans le cadre des opérations Serval et Barkhane dans le Sahel, selon l’état-major français.
S.D.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
28 ⁄ 4 =