Société

Questions d’environnement et changements climatiques au Mali : Le Programme de renforcement des capacités des structures validé

L’atelier national de validation du rapport de l’Etude de formulation du Programme de renforcement des capacités des institutions et structures en charge notamment de la coordination des questions d’environnement et de changements climatiques au Mali, s’est tenu hier mardi 24 août 2021.

La cérémonie d’ouverture était présidée par le ministre de l’Environnement, de l’assainissement et du développement durable, Modibo Koné, en présence du directeur de l’Agence de l’environnement et du développement durable, Boureïma Camara ; des partenaires techniques et financiers, ainsi que les représentants du secteur privé et de la société civile.

Selon le ministre Modibo Koné, cet atelier permettra aux participants de renforcer leurs capacités pour faire face aux défis multiples de l’environnement et du changement climatiques.

« Depuis plusieurs années, le Mali fait face à de multiples problèmes environnementaux gérés dans un contexte fortement caractérisé par diverses insuffisances au niveau des institutions et des structures techniques, administratives et politiques. Ces insuffisances concernent aussi bien la gestion et la gouvernance politique et institutionnelle des questions d’environnement et de climat », a-t-il précisé.

Pour ce faire, le ministre de l’Environnement de l’assainissement et du développement durable estime que le principal défi dans ce contexte reste la mise en œuvre des conventions, accords et traitées internationaux qui font désormais partie de son dispositif de développement durable.

Il s’agit entre autres : de la priorité accordée à la prise en compte de la dimension environnementale et du développement durable dans toutes les politiques ; la facilitation et la création de cadres de partenariat entre tous les acteurs du développement, à savoir : l’État, les collectivités, la société civile, le secteur privé, les partenaires de coopération.

Aussi, soutient le ministre Modibo Koné, l’étude diagnostique organisationnelle interne et externe a permis d’identifier les besoins globaux des institutions et structures en charge de la coordination des questions d’environnement et de changement climatiques en termes de renforcement des capacités et de proposer des thématiques spécifiques aux différents domaines d’intervention.

« Le présent Programme de renforcement des capacités des institutions et structures en charge de la coordination des questions d’environnement et de changement climatiques au Mali, soumis à votre appréciation, propose un plan d’actions sur cinq ans (2022-2026), en approfondissant les actions d’éducation et de formation des organes de coordination », a indiqué le ministre Modibo Koné.

Balla Soumaïla Traoré

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
9 − 2 =