CEDEAO
Actualités Politique

PROLONGATION DE LA TRANSITION Les Chefs d’Etat de la CEDEAO s’opposent

Sur recommandations de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO sur le Mali pour le suivi du processus de la Transition au Mali, le médiateur de la CEDEAO, Good Luck Jonathan est à Bamako depuis le dimanche 5 septembre 2021.

Conformément à son programme, le médiateur de la CEDEAO, Good Luck Jonathan, a rencontré, hier lundi 6 septembre, le Premier ministre Dr. Choguel K. Maïga autour des questions brûlantes qui menacent la réussite de la Transition.

Selon les informations filtrées de cette rencontre, le médiateur aurait apposé son niet concernant la tenue des réformes, mais aussi quant à une éventuelle prolongation de la Transition qui défraie actuellement la chronique. Pourtant, bon nombre de Maliens sont favorables aux réformes pour un nouveau départ.

Par contre, d’autres s’y opposent et argumentent par la légitimité des autorités actuelles en place ainsi que l’absence de l’hémicycle et le temps imparti pour la transition qui reste à peine six mois.

Pour rappel, après avoir rencontré, la délégation du Comité local de suivi de la Transition et le Chef de la Mission Multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la Stabilisation au Mali (MINUSMA), El-Ghassim Wane. Good Luck Jonathan a rencontré hier le Premier ministre Dr. Choguel K. Maïga à la Primature sur un certain nombre de points qui l’oppose à une partie de la classe politique, notamment les Assises nationales pour la refondation, la mise en place d’un Organe unique de gestion des élections, les réformes et la prolongation de la transition réclamée par des associations et des religieux.

O.D.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
16 − 8 =