Politique

Pour une transition réussie : Le président du CSDM appelle à l’inclusivité

Le Conseil supérieur de la diaspora malienne (CSDM) a animé un point de presse, le jeudi 20 mai 2021, dont l’objectif est de donner leur position par rapport à la situation sociopolitique de notre pays. Le principal animateur était le président du CSDM, Mohamed Chérif Haidara.

D’entrée de jeu, M Haidara a réitéré le soutien de sa structure au président de la Transition, Bah N’Daw et au Premier ministre, Moctar Ouane avant de leur demander « de tout mettre en œuvre pour finaliser le gouvernement d’union nationale en vue de faire face aux multiples attentes de la population.

« Nous sollicitons le Premier ministre pour le maintien du ministre des Maliens de l’extérieur et de l’Intégration africaine pour finaliser le chantier engagé. Aussi, nous exhortons les Maliens à inscrire leurs actions dans le cadre du strict respect de la charte et de la feuille de route de la transition », a déclaré le président de la seconde faitière de la diaspora malienne.

Dans la même dynamique, Mohamed Chérif Haidara a appelé à l’inclusivité de la Transition. « On ne peut dire qu’on est venu parachever le travail du M5-RFP et ne pas inclure le M5-RFP dans le gouvernement. Pour réussir une transition dans un pays, c’est l’inclusivité. Ceux qui sont là ne sont pas élus. Le premier aspect indispensable à la réussite de cette Transition est l’inclusivité. Après cela, tout le reste est permis. Tout le monde doit se reconnaitre au sein du gouvernement et du CNT », affirme-t-il.

Selon le président du CSDM, « l’épine dorsale de la Transition est la charte, qui dit en son article 12 que le gouvernement ne doit pas dépasser 25 membres. Donc restons avec les 25 membres. Au nom de la diaspora malienne, nous veillerons à ce que cette Transition soit une réussite même s’il faut faire une prorogation mais dans le consensus ».

Diamouténé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
20 + 4 =