Flash Infos
Accueil / Politique / PAIX SECURITE ET RECONCILIATION NATIONALE : Le mouvement des femmes de l’URD contribue en la belle manière

PAIX SECURITE ET RECONCILIATION NATIONALE : Le mouvement des femmes de l’URD contribue en la belle manière

Samedi 3 août, le Mouvement des femmes de l’Union pour la République et la démocratie (URD) a célébré la Journée panafricaine de la femme. Placée sous le signe de la sécurité dans notre pays, les femmes de l’URD ont, à travers une conférence-débat, discuté sur les enjeux et défis d’opportunités pour la paix et la réconciliation.

Dans l’optique de participer au rétablissement du tissu social du Mali, le Mouvement des femmes de l’Union pour la République et la démocratie a organisé samedi, à la Maison de la presse de Bamako, une conférence-débat sur la paix sécurité et réconciliation nationale : enjeux, défis d’opportunités pour les femmes du Mali.

S’inscrivant dans la dynamique de la Journée panafricaine de la femme, les femmes de l’URD ont mis à profit la conférence pour faire la lumière sur la situation sécuritaire que traverse notre pays. Selon le mouvement des femmes, la crise multidimensionnelle que connaît le Mali est un drame qui interpelle tous.

“Au-delà des activités festives, cette journée est l’occasion pour apporter notre contribution en vue d’une paix définitive dans notre pays. La journée étant l’occasion de se faire entendre sur l’échiquier régional, est aujourd’hui l’opportunité pour l’URD de parler des défis sécuritaires”, a justifié la présidente des femmes du parti, Ramatou Koné. “Hier, c’était le Nord, aujourd’hui c’est le Centre. Et demain ? Devons-nous continuer à être passives ? Puisque le Sud est déjà affecté. Les femmes du Mali paient le lourd tribut…”

Pour elle, les femmes du Mali ont une responsabilité historique face à ses crimes. “Ce sont nos enfants qui sont ciblés. Le tissu social s’est effondré et le vivre ensemble n’y est plus. Toutes les activités économiques sont en mal, l’avenir de toute une génération hypothéquée. Alors, il faut réagir”, a-t-elle déclaré.

Prenant conscience des difficultés du Mali, le bureau politique national a apprécié l’engagement des femmes pour le rétablissement du vivre. Le vice-président, Pr Salikou Sanogo, a invité les femmes à se battre pour la paix et la réconciliation nationale. “L’insécurité, vous le savez, vous le vivez. Alors, continuons à renforcer notre élan patriotique et surtout auprès des populations meurtries…”

Aux termes de la conférence, des recommandations ont été formulées pour engager davantage les femmes dans leur mission de réconciliation nationale.

Bréhima Sogoba

 

Essayez à nouveau

Contribution au Dialogue National Inclusif de Abdoulaye Idrissa MAIGA – Ancien Premier Ministre

Nombre de visites: 121 Bamako, le 15 décembre 2019 Chers frères et sœurs, Prenant part …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!