Flash Infos
Accueil / Politique / Naby Ibrahima Togola, président du Morena : “IBK ne doit pas démettre son Premier ministre”
Naby Ibrahima Togola, président du Morena. © Oumar B. Siidbé

Naby Ibrahima Togola, président du Morena : “IBK ne doit pas démettre son Premier ministre”

Le président du Mouvement pour le redressement national considère l’appel à la démission du Premier ministre lancé par l’imam Mahmoud Dicko et Bouyé Haïdara comme une intrusion de trop. IBK ne doit pas démettre son Premier ministre, il doit le maintenir estime Naby Ibrahima Togola.

Le Mouvement pour le redressement national, parti membre du Nouveau pôle politique, coalition qui a soutenu la candidature de Modibo Sidibé, fustige la posture du président du Haut conseil islamique et du Chérif de Nioro vis-à-vis de la chose politique.

Par la voix de son président, le parti estime que le président de la République ne doit pas céder à la pression des religieux qui souhaitent de tout leur vœu le Premier ministre Soumeylou Boubeye démis de ses fonctions. “IBK ne doit pas démettre son Premier ministre, il doit le maintenir. Dans la gestion des affaires publiques, on ne peut pas continuer à prendre en compte des considérations religieuses ou partisanes”, conseille Naby Ibrahima Togola.

Avant de marteler qu’un religieux qui quitte le terrain religieux pour s’ingérer dans les affaires politiques en appelant à la démission du Premier ministre fait une intrusion de trop. “C’est leur droit de prendre des positions, mais cela doit être dans un cadre purement social”, tempère le président du Morena.

Et Naby Ibrahima Togola d’ajouter que les religieux constitue une composante de la nation non représentative de toute la nation. “S’ils acceptent de prendre part aux réformes prévues, tant mieux, mais s’ils s’auto excluent, le Premier ministre doit maintenir le cap”, dit-il. Avant d’ajouter qu’avec ou sans l’opposition et les religieux, le Premier ministre et son gouvernement doivent aller aux grandes réformes pour adapter certains textes aux nouvelles mutations sociales. “Nous pensons que le Mali ne doit pas s’arrêter parce que quelqu’un pense que les choses ne vont pas comme il le souhaite”, ajoute-il.

Malgré cette position tranchée, le président du Morena invite le gouvernement à persévérer dans la voie du dialogue pour que l’opposition et les religieux reviennent à des meilleurs sentiments.

Oumar B. Sidibé

Essayez à nouveau

Liste RPM-URD-Codem Vs liste Adema-ADP/Maliba-Asma-FCD : la tension est vive à Sikasso

Nombre de visites: 18 La tension est vive à Sikasso à quelques encablures des élections …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!