Flash Infos
Accueil / Actualités / MISSION DE LA PAIX AU MALI : Le Royaume-Uni déploie 250 casques bleus

MISSION DE LA PAIX AU MALI : Le Royaume-Uni déploie 250 casques bleus

Le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies au Mali, Mahamat Saleh Annadif a accueilli à Gao la secrétaire d’Etat à la Défense du Royaume-Uni, Mme Penny Mordaunt, en compagnie de Catherine Evans, ambassadeur du Royaume-Uni au Mali. L’objectif de la visite de la secrétaire d’Etat à la Défense du Royaume-Uni, Mme Penny Mordaunt, était d’annoncer à Gao, le déploiement, l’an prochain, de 250 casques bleus britanniques qui rejoindront les contingents de la Minusma.

“Nous allons apporter un soutien en personnel qualifié, hautement spécialisé, de près de 250 personnes. Nous ne mettrons pas non plus de restriction sur leur utilisation, ce qui va nous permettre de les voir agir sur une longue durée”. C’est en ces termes que la secrétaire d’Etat à la Défense du Royaume-Uni Mme Penny Mordaunt a annoncé l’appui de son pays au Mali.

Ce déploiement n’est pas le premier appui du Royaume-Uni en faveur de la stabilisation au Mali, comme l’a rappelé Mme Catherine Evans, ambassadeur du Royaume-Uni au Mali : “Notre pays contribue déjà à la paix à travers le fonds fiduciaire à la Minusma. Nous passons maintenant à une autre phase d’engagement”, a expliqué la diplomate.

Cette visite a permis à la délégation de rencontrer le premier responsable de la Minusma afin de lui réitérer l’engagement du Royaume-Uni pour la paix au Mali. Une marque de solidarité qui n’a pas laissé indifférent le chef de la Mission des Nations unies au Mali, Mahamat Saleh Annadif. “Merci d’être parmi nous aujourd’hui. Votre présence nous rappelle la portée de l’engagement du Royaume-Uni auprès du Mali et du Sahel. Depuis le début de la crise, le Royaume-Uni a joué un rôle central, particulièrement en tant que membre influent de la communauté internationale, chargé de faciliter la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation, signé en 2015”.

Le chef de la Minusma était à Gao, accompagné par le commandant de la force de la Mission, Dennis Gyllensporre, et plusieurs membres de son cabinet. A la descente de l’avion de la Royal Air Force qui a transporté la secrétaire d’état à la Défense du Royaume-Uni, les autorités administratives de la région de Gao étaient présentes pour accueillir la délégation.

Le Royaume-Uni est un important partenaire pour la Minusma et les autorités maliennes. Depuis 2013, il a fourni 7 millions de dollars au fonds fiduciaire pour la paix et la sécurité au Mali. Ce montant a permis d’appuyer des aspects centraux de l’accord de paix tels que le retour de l’autorité de l’Etat, le redéploiement des forces de défense et de sécurité, ainsi que la lutte contre l’impunité.

“Merci d’être avec nous aujourd’hui. Votre présence ici souligne l’importance de l’engagement du Royaume-Uni envers le Mali et tout le Sahel. Depuis le début de la crise, le Royaume-Uni joue un rôle crucial au Mali, en tant que membre influent de la communauté internationale, qui appuie la mise en œuvre de l’Accord de 2015, pour la paix et la réconciliation au Mali. Depuis mon arrivée, je plaide pour permettre à la Minusma d’obtenir les capacités spécialisées adaptées à la complexité du Mali. Avec ce solide engagement, le Royaume-Uni demeure un partenaire essentiel pour la Minusma, et pour le Mali”.

Pour le chef de la Minusma, le déploiement de cette unité britannique de reconnaissance de longue portée aura un impact positif substantiel sur les opérations de la Mission onusienne sur le terrain, et illustre le fort engagement de la communauté internationale pour la paix et la sécurité au Mali.

Bréhima Sogoba

 

Essayez à nouveau

Covid-19 : 7 nouveaux cas confirmés au Mali.

Nombre de visites: 18

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!