Politique Société

Me BAMODY FOFANA : Viatique pour les prochaines législatives à Ségou

La cour de l’Ecole polytechnique Danki Maïga du quartier Angoulême de Ségou a abrité, le samedi 3 juillet 2021, une assemblée générale d’information des militants et sympathisants des Clubs de soutien à la candidature de Me Bamody Fofana, installés dans les villages des 7 communes rurales de la rive gauche de Ségou.

Cette rencontre d’échange a réuni, outre la délégation venue de Bamako avec à sa tête, le natif de Mogola, non moins, avocat émérite, Me Bamody Fofana, désormais connu de tout le cercle de Ségou pour sa détermination et son attachement à sa contrée, 2 représentants par village des 7 communes de la rive gauche de Ségou : Farako, Doura, Baguindadougou, Dikani, Sama-Foulala, Souba et Bellin.

 

On notait également à cette réunion, la présence des responsables du Mouvement des jeunes patriotes pour la renaissance (MJPR), une association de jeunes enseignants installés dans 13 communes du cercle de Ségou, tous mobilisés pour la cause de Me Bamody Fofana.

A l’ouverture de la séance, Me Fofana, a d’abord remercié tous les participants venus des différentes localités, avant d’attirer leur attention sur les multiples problèmes auxquels les populations de la rive gauche sont confrontées, et dont la solution dépendra d’un éveil de conscience générale et l’engagement de tout un chacun en particulier.

« Vous avez, malgré les travaux champêtres en cette période hivernale, répondu massivement à cet appel, qui est le vôtre, ce qui témoigne déjà tout l’intérêt que vous accordez aux perspectives d’avenir de la rive gauche de Ségou à laquelle nous appartenons tous. Il n’est un secret pour personne que notre localité est totalement handicapée de l’indépendance à nos jours, par l’absence des routes, d’infrastructures scolaires et sanitaires, du manque d’eau potable, de réseaux de communication, associée à tout cela, une insécurité sans précédent. Cette situation, chers parents, loin d’être une fatalité, s’explique objectivement par l’insouciance de nos élus communaux et des députés de Ségou dont les mandatures n’ont été que déception et désespoir. Pendant 7 ans de la législature passée, aucun de ces députés élus de Ségou, singulièrement celui de la rive gauche en la personne d’Abdoulaye Fofana, n’ont fait nulle interpellation sur ces problèmes brûlants de notre zone, restés ainsi muets, et ne songeant qu’à leurs primes et indemnités non méritées. La Commune de Souba dont le maire et l’ex-député sont tous ressortissants et natifs du même village de Mogola, relevant de ladite Commune, est le moins développé de presque toutes les communes du Mali du fait de ces deux élus qui ont brillé par leur médiocrité et leur désintérêt pour notre localité. Il est donc grand temps que nous nous débarrassions de ces genres de personnes, qui ne jurent pendant les échéances électorales que par le mensonge et l’argent sale et non par le développement de notre zone », a déclaré Me Bamody Fofana.

Après ce brillant exposé de celui qui bénéficie désormais de la confiance des populations de la rive gauche, les autres membres de sa délégation, en l’occurrence le secrétaire administratif du Club à Bamako, Ibrahim Diarra de Falatan, le secrétaire à l’organisation, Soumana Konaté, et le secrétaire à l’information et à la communication, Mamy Niaré de Mogola, abondant dans le même sens que leur devancier, ont chargé  les représentants venus des différents villages des 7 communes, de faire la restitution à leur retour dans leurs villages respectifs, dans le but de sensibiliser davantage ceux qui sont jusque-là aveuglés dans leur esprit, afin qu’ils soient mieux éclairés, et prennent conscience de la situation.

Pour ces trois intervenants, membres de la délégation de Bamako, « la rive gauche de Ségou ne se développera pas sans notre mobilisation et notre engagement collectif et individuel. Pour y arriver, nous ne devons pas rester les bras croisés en regardant les détracteurs de notre contrée poursuivre leur sale besogne ».

En réponse, les représentants des différentes communes ont tour à tour exprimé leur détermination à renverser la tendance en cours en accompagnant leur candidat Me Bamody Fofana à l’Hémicycle lors des prochaines élections législatives.

« Il est temps que nous prenions conscience des difficultés que nous vivons, en vue de faire face à notre destinée, car les élus que nous avons eus, particulièrement l’ex-député, ont ignoré leurs missions et ont même affecté le bon climat social qui régnait dans notre localité. Nous ne pouvons pas trouver meilleur candidat que Me Bamody Fofana dont la compétence, la probité morale et l’amour pour la patrie sont connus de tous », ont exprimé les différentes délégations.

Notons que la cérémonie a été sanctionnée par un déjeuner offert par le Club des amis de Me Bamody Fofana basé à Ségou.

Drissa Tiéné

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
25 − 18 =