Flash Infos
Accueil / Société / Litige foncier à Kouralé : la Cour suprême tranche en faveur de l’ADPK

Litige foncier à Kouralé : la Cour suprême tranche en faveur de l’ADPK

Après quatre années de procédure judiciaire, la Cour suprême a rendu son arrêt en faveur de l’Association des demandeurs de parcelles de Kouralé (ADPK) dans l’affaire l’opposant Mohamed Sékou Diakité et autres dans l’affaire de parcellement de 42 ha 13 ca à Kouralé.

En assemblée générale, la semaine dernière, des membres du bureau exécutif de l’ADPK ont annoncé la bonne nouvelle. “Après un feuilleton judiciaire opposant l’ADPK, représentée son président, Sory Diarra, et Mohamed Sékou Diakité et autres, la Section administrative de la  Cour suprême a donné raison à l’ADPK dans l’affaire de parcellement de 42 ha 13 ca à Kouralé”, a annoncé le secrétaire général de l’ADPK, Hamidou Dembélé.

Ce procès, qui a commencé en 2015, a été jugé au Tribunal de Kati, à la Cour d’appel et enfin à la Cour suprême. A la Cour d’appel comme à la Cour suprême, l‘ADPK a gagné le procès. Après cette étape, les vainqueurs se réjouissent de pouvoir enfin commencer la mise en valeur de leurs parcelles. “Enfin, nous pouvons commencer à construire sur nos terrains, grâce à cette décision de la Cour suprême”, s’est félicité un membre de l’ADPK.

En plus des membres de l’Association, l’assemblée générale d’information a réuni les notabilités du village de Kouralé, qui ont salué cette décision de la Cour suprême. “Aujourd’hui, nous sommes aux anges. La justice a bien fait son travail. Nous étions convaincus que ça ne pouvait en être autrement”, a déclaré le représentant du chef de village, Mahamadou Traoré.

Cette assemblée générale a été aussi l’occasion pour les plus de mille membres de l’Association d’échanger sur ce qui doit être fait par la suite. “Nous avons décidé d’engager des géomètres pour le morcellement de la parcelle qui fait 42 ha 13 ca à Kouralé. Bientôt chaque membre de l’Association aura son lot”, a assuré le président de l’ADPK, Sory Diarra.

En sa qualité d’invité d’honneur, le chef de brigade de la gendarmerie de Ngolobougou, Adama Ouattara, a invité les membres de l’ADPK à tout faire pour s’attendre autour de la répartition de la parcelle.

Youssouf Coulibaly

L’indicateur du Renouveau

10 juin 2019

 

Essayez à nouveau

Logement sociaux : l’ODDL-Mali exige la réattribution des logements en location

Nombre de visites: 212 Mauvaise qualité des matériaux de construction, location ou inhabitation des logements …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!