Flash Infos
Accueil / Actualités / Litige foncier à Gouana : un ex-militaire accuse le chanteur Salif Kéita
© http://www.culturebene.com/48443-salif-keita-la-democratie-nest-pas-une-bonne-chose-pour-lafrique-on-a-besoin-dun-dictateur-bienveillant-a-linstar-de-la-chine.html

Litige foncier à Gouana : un ex-militaire accuse le chanteur Salif Kéita

A Gouana, un litige foncier oppose l’artiste planétaire Salif Kéita à un ancien militaire de la garde nationale, Mahamadou Sinayoko. Au coeur du problème, une parcelle de terrain d’une superficie de 5 hectares dans le cercle de Kati.

Mahamadou Sinayoko, qui se dit victime d’une arnaque sur sa parcelle par l’artiste Salif Kéita à travers un géomètre, s’est présenté à nous avec un document de vente délivré par le chef de village de Gouana, Ngolo Coulibaly attestant avoir vendu un champ de cinq hectares à Mahamadou Sinayoko, un ancien de la garde nationale, domicilié à Lafiabougou pour la somme de 2,5 millions de F CFA. L’attestation qui porte le nom des témoins a été délivrée, le 23 octobre 2003.

Aux dires de Sinayoko, contre toute attente, il a été bloqué par Salif Kéita, à travers les agissements d’un géomètre affirmant agir en son nom, alors qu’il voulait procéder au morcellement de sa parcelle. L’artiste, à en croire Mahamadou Sinayoko, revendique un titre foncier d’une superficie de cinq hectares sur la même parcelle. Un titre dont les traces n’existent nulle part dans les archives des domaines à Kati, selon Mahamadou Sinayoko.

Mahamadou Sinayoko, qui crie à l’arnaque, affirme aujourd’hui être bloqué dans ses travaux sur sa propre parcelle du fait de l’artiste et de son géomètre qui ont délimité terrain en y fixant des bornes. A la retraite, Mahamadou Sinayoko veut mettre en valeur sa parcelle, mais il reste confronté au problème de titre foncier à lui opposé par l’artiste sur la même parcelle de Gouana.

Dans un souci de recouper l’information comme nous l’exige le métier, nous avons cherché et eu au téléphone le géomètre, un certain Ouologuem, qui nous a confié être le géomètre de l’artiste tout en nous précisant également que Salif n’étant pas ici au Mali, il préfère ne pas trop parler de cette affaire.

Toutefois, à l’opposé des allégations de Sinayoko, qui soutient que le titre de Salif n’a pas de traces dans les archives après ses vérifications au niveau des services compétents, le géomètre Ouologuem déclare que l’artiste dispose bel et bien d’un titre sur la parcelle et que ce titre est vérifiable auprès des services des domaines.

L’intervention des autorités compétentes est plus que nécessaire pour tirer au clair cette affaire.

Abdrahamane Diamouténé 

Aumali.net

 

Essayez à nouveau

LE PROGRAMME DE LOGEMENTS SOCIAUX EN SOUFFRANCE : Plus de 300 hectares illégalement occupés

Nombre de visites: 37 Les 1000 hectares de superficie alloués à la construction de logements …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!