Flash Infos
Accueil / Actualités / L’INFIDELITE : Une source de crimes et de divorces

L’INFIDELITE : Une source de crimes et de divorces

L’infidélité est l’une des causes les plus majeures des violences au sein des couples. A l’ère actuelle, elle est devenue un phénomène à double sens, touchant hommes et femmes sans distinction.

Bien que le mariage soit connu comme étant l’union de deux âmes qui s’aiment, il n’est pas une course contre la montre mais une question de patience afin de rencontrer la personne adéquate. Cela pour nous éloignés des infidélités devenues source des violences et des crimes conjugaux.

Au Mali, l’infidélité après le mariage est devenue  un phénomène à double sens dans de nombreux couples. Il consiste en un acte de tromperie de son conjoint avec quelqu’un d’autre. Si autrefois, on indexait les hommes dans cette pratique, de nos jours elle est devenue une monnaie courante chez les femmes.

Face à cette situation qui nous interpelle tous, un tour horizon nous a permis d’avoir quelques avis sur le phénomène.

A.C. est une jeune dame de 35ans, mariée à un homme d’affaire de la place et sont parent de deux garçons. Elle  nous livre ses avis sur le phénomène de l’infidélité. Pour A.C, certaines femmes sont en droit d’aller voir ailleurs tout simplement. Elles ont un manque d’affection et de tendresse venant de  leurs partenaires qui n’ont pas de temps réservé pour elle. Aux dires de la jeune mère, son cas en est une parfaite illustration.

“Mon mari n’a pas de temps réservé pour accomplir ses devoirs conjugaux envers moi. Certes, je suis dans les meilleures conditions mais il est toujours en voyage même sur place, il est tout le temps occupé. Donc je lui ai infidèle malgré moi”, a-t-elle expliqué.

Pour, O.S un jeune marié il y a quelques mois, une femme qui aime de l’argent facile et qui veut vivre dans le luxe est prête à tout. Leurs maris, dit-il, qui n’est pas en mesure de satisfaire leur besoin financier ou matériel, elles n’hésitent pas à tromper ces derniers.

“Le mariage n’est pas synonymes de violence, combien de femmes ont été victimes ces derniers temps dont la plus part des cas reposent sur l’infidélité. Si ça ne marche pas, mieux vaut divorcer pour éviter des actes regrettables telles que des crimes, des assassinats dont on assiste en longueur de journée”, déplore Mariam Diallo, mère de quatre enfants et coordinatrice d’une entreprise.

Pour  Mme Diallo, le mariage n’a aucun sens, si les couples se sentent tromper les uns envers les autres.

Quant à  Mahamadou Diawara,  étudiant dans une faculté, dira “qu’il n’ya aucun intérêt de trahir son conjoint .Qu’il y’en a  des hommes et femmes  habitués à l’infidélité depuis étant célibataires, même une fois mariée,  celles-ci ne pourront pas changer d’habitudes”, a déclaré le jeune célibataire.

Dans tous les cas, la responsabilité est partagée des deux cotés (Hommes- Femmes). Il est temps que chacun sachent raison garder pour freiner le taux des divorces et éviter les crimes de sang au sein de couples.

Awa Sogodogo

 

 

Essayez à nouveau

Covid-19 : 7 nouveaux cas confirmés au Mali.

Nombre de visites: 18

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!