Société

Libération extra-judicaire du Commandant de la FORSAT : Le Barreau exige l’exécution immédiate du mandat de dépôt

Suite à la libération extra-judiciaire du nommé Oumar Samaké, Commandant de la FORSAT par des policiers, le vendredi dernier, l’Ordre des Avocats du Mali, dans un communiqué, publié le dimanche 5 septembre 2021, exige l’exécution immédiate du mandat de dépôt délivré par le juge contre ce dernier.

En effet, le vendredi 3 septembre 2021, quelques heures après son placement sous mandat de dépôt par le juge d’instruction du premier cabinet du Tribunal de Grande Instance de la Commune III du District de Bamako pour meurtre, coups et blessures aggravés de coups mortels, le Commandant des Forces Spéciales Antiterroristes (FORSAT), Oumar Samaké, a été libéré par des policiers en colère.

L’Ordre des Avocats du Mali se dit indignée et « condamne avec la dernière énergie l’attitude de la police lors de ces événements, attitude qui a mis en danger les paisibles populations et crée une atmosphère d’insécurité qui perdure aujourd’hui ».

« Le Barreau rappelle que l’inculpation est un acte légal et que nul n’est au-dessus de la loi. Le respect et l’exécution des décisions de justice est une obligation pour tous, de même que la loi a prévu des voies de recours contre ces décisions. Le Barreau exhorte les autorités, face à cette situation, à marquer vigoureusement leur attachement à la loi », peut-on lire dans le communiqué signé par le Bâtonnier, Me Moustapha S M Cissé.

Toujours dans le même communiqué, le Barreau exige « l’exécution immédiate du mandat de dépôt délivré par le juge contre le nommé Oumar Samaké ; l’application diligente des mesures disciplinaires contre tous les agents impliqués dans les faits survenus le vendredi 03 septembre 2021. Le Barreau en appelle à tous les acteurs de la justice pour le respect de l’Etat de droit ».

  1. Diamouténé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
9 × 2 =