Flash Infos
Accueil / Actualités / LÉGISLATIVES DE MARS-AVRIL A SÉGOU: Le duel Abdine et Abdoul Galil inévitable

LÉGISLATIVES DE MARS-AVRIL A SÉGOU: Le duel Abdine et Abdoul Galil inévitable

A Ségou, la composition des alliances politiques pour les législatives prochaines se feront autour de deux poids politiques en l’occurrence Abdoul Galil Mansour Haidara, chef de file de l’alliance autour du RPM et Abdine  dit Pelé Koumaré, chef de file de l’alliance autour de l’Asma CFP. Le RPM d’Abdoul Galil Mansour Haidara ira en alliance avec l’ADEMA-PASJ et l’ADP Maliba. Quant à Abdine dit Pelé Koumaré avec son ASMA-CFP, ira avec l’URD et le MPM de Hady Niangadou.  Le jeu se fera entre ces deux listes lors des législatives de mars et avril prochains dans le cercle de Ségou.

Dans la formation de l’alliance RPM-ADEMA-ADPMaliBa, le RPM d’Abdoul Galil Mansour Haidara s’est taillé quatre places. Elles sont occupées par lui-même et trois autres députés, en l’occurrence  Abdoulaye Fofana, Maïmouna Dramé et Yacouba Traoré. L’ADEMA-PASJ a eu deux places. Quant à la septième et dernière place, elle est occupée par la candidate de l’ADP Maliba. À l’analyse de cette alliance, il ressort que le RPM a reconduit ses anciens députés. Aussi, le parti a le double et le triple de ses deux autres alliés. Sur les quatre candidats du RPM deux sont de la ville de Ségou, Abdoul Galil Mansour Haidara et Maïmouna Dramé ; un de l’interfleuve, à Farako, Abdoulaye Fofana et un de Markala, à la personne de Yacouba Traoré. Pour ce qui est des trois candidats des alliés, ils sont tous de la ville de Ségou. Cependant, cette alliance, compte tenu des réalités électorales sur le terrain, court un gros risque lié, entre autres, à la part du lion octroyée au seul RPM qui a pris quatre places sur sept. Aujourd’hui, ces anciens députés n’ont plus le même code de popularité, qu’ils avaient avant. Autre faiblesse est que cette alliance n’a pas tenu compte du zonage. À part l’arrondissement de Farako, où le candidat Abdoulaye Fofana f serait même contesté, dans les autres zones, les chances sont minimes. Du côté Ouest du cercle, où se trouvent les communes de Konodimini, N’gara et Massala, cette alliance n’a pas pris de candidats dans cette partie par du cercle de Ségou. Du côté Est avec les communes de Cinzana Gare, Djouna, Katièna, Boussin Fatinè, pas de candidats dans ces zones cités. Du côté de Markala, Dioro, Cizani, Chibila et Dougabougou, le candidat pris est Yacouba Traoré. Sauf que Yacouba Traoré n’a pas la même position favorable qu’Abdoulaye Fofana, à Farako. Il faut juste dire que les 80% des candidats sont tous de la ville de Ségou. Pourtant les vrais électeurs sont, dans les communes rurales, en matière d’élections législatives.

Pour ce qui est de l’alliance ASMA-URD-MPM, les places sont comme telles. ASMA, trois places, l’URD deux places et MPM deux places. Les trois places de l’ASMA sont occupées par Abdine dit Pelé Koumaré, Ballo de Cinzana Gare et la fille de l’opérateur économique, Barima Doucouré. À l’analyse de cette alliance, il ressort que cette liste peut bien avoir la faveur des urnes, selon des observateurs. L’alliance est composée de la troisième force politique du cercle, l’URD et de deux partis politiques qui reçoivent aujourd’hui plus d’adhésion à Ségou. Aussi, il faut avoir le courage de le dire, Abdine pelé Koumaré d’aujourd’hui n’est pas le même d’hier sur la scène politique. L’homme, depuis son départ du RPM, aurait pris les choses en main et serait entrain d’occuper le terrain, selon les informations à Ségou.

Le duel entre les deux anciens camarades, tête de liste, Abdine et Abdoul Galil sera rude le mois de mars prochain à Ségou Balazan.

O.D avec Ségou Infos

 

 

 

Essayez à nouveau

Soumaïla Cissé toujours dans les mains de ses ravisseurs!

Nombre de visites: 47 Enlever le 25 mars dernier, cinq membres de la délégation du …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!