Société

L’ARRESTATION DE RAS BATH : Les soutiens se multiplient pour sa libération

Lundi dernier, aux environs de 21h, la nouvelle de l’arrestation de Mohamed Youssouf Bathily alias Ras Bath a fait le tour du monde, à travers les réseaux sociaux. Les manifestations pour sa liberté ont  commencé hier à travers le Collectif pour le Développement et la République (CDR) et les faitières de la presse.

En effet, depuis les premières heures de l’annonce de la nouvelle de l’arrestation de  Mohamed Youssouf Bathily alias Ras Bath par ses proches, les manifestations de soutien à son endroit,  ont commencé notamment par un communiqué de la direction du Groupe renouveau dont il est chroniqueur.

Durant toute la soirée de son arrestation, les membres du CDR dont il est le porte-parole se sont rendus, tour à tour, à la direction du Génie militaire, à la BIJ et au camp 1 pour apprendre les nouvelles de leur guide.

La journée du mardi a été pire, ils se sont donnés rendez-vous à la Maison de la presse pour une rencontre autour de la question.

Dans un communiqué, « le bureau national du CDR dit avoir appris avec  regret l’enlèvement de son porte-parole par deux individus répondant au nom du service de renseignement dans leur famille. Selon le collectif, « cette arrestation extra-judiciaire n’a pas respecté les règles de l’art d’une interpellation… ».

Le collectif dit avoir confiance à la justice malienne pour plus de clarté dans cette affaire et invite les militants et sympathisants à s’abstenir avant les éclaircissements des autorités sur les raisons de son arrestation.

Les organisations faitières de la presse ont affirmé leur soutien à Ras Bath, chroniqueur à la Radio renouveau FM, tout en rappelant que la liberté de presse est un droit constitutionnel.

Tahirou Mallé (stagiaire)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
15 × 3 =