Flash Infos
Accueil / Actualités / L’Accord politique de gouvernance : la Cofop boycotte le séminaire des signataires
Cérémonie de signature de l'accord politique à la Primature, le 2 mai 2019. © Ousmane Sagara/Aumali.net

L’Accord politique de gouvernance : la Cofop boycotte le séminaire des signataires

La Coalition des forces patriotiques (Cofop) a brillé samedi 30 novembre par son absence au séminaire des signataires de l’Accord politique de gouvernance. Une rencontre qui a porté sur l’harmonisation des visions sur les sujets devant être abordés lors de la phase finale du Dialogue national inclusif. La Coalition dirigé par Dr Abdoulaye Amadou Sy justifie son option par la démarche unilatérale de l’Ensemble pour le Mali (EPM).

 Les signataires de l’Accord politique de gouvernance ont entrepris un vaste processus de consultations et de concertations. Ce processus avait pour objet de réunir l’ensemble des signataires de l’Accord politique de gouvernance autour d’un séminaire. L’idée est de rétrécir l’écart entre les différentes visions quant aux sujets devant être abordés lors de la phase finale du Dialogue national inclusif qui démarre le 14 décembre prochain.

Dans un communiqué signé par la conférence des présidents, la Coalition des forces patriotiques (Cofop) constate avec regret la démarche non-consensuelle de l’Ensemble Pour le Mali. « La Coalition des forces patriotiques assiste avec étonnement aux agissements de l’Ensemble Pour le Mali qui a entrepris de censurer tout thème qui ne lui convient pas», peut-on lire dans le communiqué de la Cofop.

Selon la Coalition des forces patriotiques, ‘’ledit séminaire doit se dérouler, sans influence aucune de qui que ce soit et aucun sujet n’est tabou’’. Pour la Cofop, « y compris l’institution d’une constituante ou de toutes autres institutions consensuelles en lieu et place du parlement actuel au cas où les élections législatives ne sont pas organisées avant la fin de la seconde prorogation ».

En conséquence, ‘’la Coalition des forces patriotiques, vient par le présent communiqué porter à la connaissance de l’opinion nationale et internationale qu’elle ne participera pas au séminaire envisage’’. Une posture qui démontre que l’EPM et la Cofop ont du mal à faire chemin malgré la signature et l’existence d’un accord politique de gouvernance.

Bréhima Sogoba

 

Essayez à nouveau

HYGIENE PUBLIQUE: La morgue du CHU Gabriel Touré reçoit des retouches

Nombre de visites: 9 Hier dimanche,  dans la matinée,  un groupe de jeunes citoyens  volontaires  …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!