Sécurité Société

Incarcéré à la Grande prison de Bamako avec des terroristes : « Dakar Times » révèle un projet d’assassinat ourdi contre SBM

Dans son N°1284 du lundi 30 Août 2021, le quotidien d’informations et d’analyses sénégalais « Dakar Times » a fait des révélations fracassantes sur l’arrestation de Soumeylou Boubeye Maiga. Selon le journaliste Michel Diouf, il faut s’attendre à « un projet de liquidation physique dans sa cellule ».

Aussi, précise le quotidien d’analyses Dakar Times, « l’objectif de cette manouvre vise à effacer le Tigre du tableau pour les scrutins présidentiels à venir, car sa tête dérange et constitue un obstacle majeur. Cette arrestation qui intervient quelques jours après sa tournée réussie à Gao a suscité autant d’inquiétude, si bien que sa tête a été mise au prix, histoire de laisser le champ libre à ses adversaires qui entendent monter à l’assaut de Koulouba », explique le journaliste Michel Diouf

Au Mali, poursuit M. Diouf, après avoir confisqué le pouvoir du peuple, on « menace l’Etat de droit, bloque le fonctionnement des institutions et compromet l’avenir politique de certains leaders dont Soumeylou Boubeye Maiga et tant d’autres ».

Ce n’est pas tout, le quotidien d’analyse a évoqué les conditions pénibles dans lesquelles « le Tigre » vit depuis sa cellule de détention, « un couloir de la mort ».

D’après les propos du journaliste Diouf, tout serait déjà mis en œuvre pour que SBM « finisse ses jours comme Soumaïla Cissé. » il poursuit, « c’est pour cela qu’ils l’on mis dans une cellule avec plus de 76 personnes, surtout des personnes nouvellement déférées qui pourrait être des porteurs sains. Et vu son âge, Soumeylou est aujourd’hui exposé à la contamination du Coronavirus ».

Les révélations du quotient d’informations et d’analyses, font froid dans le dos, car elles attestent que « le plus grave, c’est que l’ex-PM est dans la même cellule que des prisonniers terroristes. »

Il ne fait donc aucun doute, pour le journaliste Diouf, « l’objectif (…) n’est pas de juger Boubeye (…) Mais ils veulent l’éliminer physiquement dans sa cellule en l’empoisonnement ou en le faisant contracter par le Covid 19 ».

Face à cette situation inquiétante, Dakar Times affirme que « les organisations de défense des droits humains sont en train d’être sensibilisées. »

Par ailleurs, il faut rappeler qu’en ces temps, SBM est surtout perçu comme un « Imam Dicko » qui a soulevé le peuple pour renverser le pouvoir d’IBK ». N’est-ce pas qu’il faut protéger ses arrières ? Surtout que l’on sait qu’une grogne sociale se pointe à l’horizon sous l’égide de la coalition des partis et regroupements politiques dont le Tigre serait la tête pensante.

Moribafing Camara

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
29 × 22 =