Société

HAMADOUN TOURE, MINISTRE DE LA COMMUNICATION ET DE L’ECONOMIE NUMERIQUE : « Les Tics sont indispensables pour la réussite des chantiers de la Transition »

Le ministre de la Communication et de l’Economie numérique, Hamadoun Touré, Hamadou Touré, a présidé, le mercredi 17 février 2021, la cérémonie de lancement du projet Digital Era (l’Ere digitale). C’était en présence du PDG de Comsates, Garba Konaté, et de la directrice d’Oxica-Production

Depuis l’avènement des réseaux sociaux et la crise multidimensionnelle de 2012, les jeunes Maliens ont décidé de s’intéresser à la gestion des affaires publiques. En plus des médias classiques, les réseaux sociaux ont donné l’opportunité à chacun de devenir producteur et consommateur de contenus.

A l’aide du numérique, certains jeunes et organisations se sont faits distingués à travers la création et le partage de contenus inspirant au changement et contribuant au développement du pays et à la création d’entreprises et d’emplois. C’est dans cette optique que Comsates et ses partenaires notamment Oxica-Production ont décidé d’organiser Digital Era, un événement pour récompenser les médias influents et les acteurs des réseaux majeurs dans dix catégories, qui sont : web TV, radio web, vidéo-man, arts et innovations, médias conventionnels représentés en ligne (télé), médias conventionnels représentés en ligne (radio), presse en ligne, ligne éditoriale, spécial diaspora, spécial aide citoyenne. Digital Era vise à reconnaître officiellement ces acteurs et encourager leur engagement dans le processus du changement positif du Mali.

Selon le PDG de Comsates, il s’agit à travers ce projet de récompenser des médias influents et les acteurs majeurs qui, en utilisant le digital pour créer des contenus innovants, ont participé à l’éveil de conscience de la population grâce à un relais d’information rapide.

Le ministre de la Communication et de l’Economie numérique, Hamadoun Touré, a réaffirmé la disponibilité de son département à accompagner Comsates-Mali et ses partenaires dans l’organisation de Digital Era, qui, dira-il, va contribuer à la promotion de la communication et de l’économie numérique dans notre pays.

« Les technologies de l’information et de la communication sont indispensables pour la réussite des chantiers de la Transition. Aussi, le secteur des télécommunications est l’un des secteurs à fort potentiel de croissance économique au Mali et dans les pays émergents à travers le monde. Le segment du mobile est en plein boom, avec un taux de pénétration projeté à 138 % à l’horizon 2022. Notre mission pendant cette transition est de poser les bases afin de faire du Mali un hub dans le domaine des Tic. Nous voulons aussi faire des Tic un outil non seulement de développement de tous les secteurs de l’économie du Mali mais aussi une agence pourvoyeuse d’entrepreneurs et d’emplois », ajoutera-t-il.

Il s’est engagé à travailler pour, entre autres, augmenter la couverture nationale par le réseau téléphonique et Internet ; augmenter les services Tics pour l’administration et pour les consommateurs ; réduire les tarifs d’accès à l’Internet et à la téléphonie ; augmenter la qualité de services ; faciliter la création d’entreprises et d’emplois ; augmenter les revenus de l’état à travers une règlementation plus équilibrée.

  1. Diamouténé

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
3 + 18 =