CRSC
Actualités Politique

Gestion du pays : Le CRSC met en garde le CNSP

Le Cadre de réflexion stratégique pour le changement (CRSC) a organisé une conférence de presse le mercredi pour faire part de sa vision sur la gestion  du pays depuis la démission du président de la République. Le CRSC soutient les leaders du  CNSP tout en les mettant en garde contre toute déviation de ses objectifs premiers.

Le Cadre de réflexion stratégique pour le changement, membre du M5-RFP, composé du MJ-5, le COCIREM, l’AVCIDEV et la FERDI, a salué le changement opéré à la tête de l’Etat par le Comité National pour le Salut du Peuple (CNSP). « Nous réitérons notre soutien à toutes les forces vives de la nation, aux forces de l’ordre qui, dans un sursaut national, se sont jointes aux mouvements de désobéissance civile pour parachever les efforts du peuple malien », a déclaré Aboubacar Fomba, président du CRSC. Par ailleurs, le CRSC lance un appel aux nouveaux locateurs contre tout dérobement des objectifs assignés pour rétablir l’ordre constitutionnel. «Certes, ils ont parachevé les efforts du peuple malien, ils doivent restés dans une bonne logique de gestion sans être influencés par quiconque. On commence à sentir des vieux chevaux qui comptent revenir. On les invite à rencontrer les forces vives de la nation pour la mise en place d’une transition politique pour l’avènement de la 4ème République et la restauration des valeurs sociétales du Mali ».

La démission d’IBK n’est qu’un début d’une longue lutte. « Nous voulons un changement de génération pour la gestion du pays. Un changement dans tous les compartiments, combattre l’injustice sociale et apporter un changement de mentalité de la population ».

Le cadre de réflexion stratégique pour le changement CRSC invite la communauté internationale et la CEDEAO au respect de la volonté du peuple malien.

Moctar Koné

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
15 ⁄ 5 =