Flash Infos
Accueil / Education / Formation et employabilité : Me Mamadou Gaoussou Diarra  donne ses recettes

Formation et employabilité : Me Mamadou Gaoussou Diarra  donne ses recettes

L’Institut africain de technologie (Itma), en partenariat avec ESEO, l’Université Paris 13, dans le cadre de sa Journée porte ouverte le samedi, a organisé une conférence-débat sur la thématique « Formation et employabilité » avec un panel composé d’éminentes personnalités dont Me Mamadou Gaoussou Diarra.

En République du Mali, la problématique de la formation et de l’employabilité est une préoccupation majeure. Le système classique éducatif est souvent en déphasage avec les besoins du marché de l’emploi. C’est en  réponse à cette problématique que l’Itma a organisé ce cadre d’échange. Il s’agissait d’accompagner de façon pragmatique les jeunes étudiants maliens, l’Institut africain de technologies (Itma), en partenariat avec ESEO, l’Université Paris 13, a organisé samedi dernier une journée porte ouverte avec au cœur une conférence sur le thème “Formation et l’employabilité”. Animée par Me Mamadou Gaoussou Diarra, Thomas Lerosier, directeur de Campus France, le DG de l’hôtel Onomo, Jean Bosco Dembélé et M. Ramdani, Professeur à l’ESEO,  cette conférence a été l’occasion de débattre sur la question de l’adaptation de la formation à l’emploi.

Selon le conférencier Me Mamadou Gaoussou Diarra, les difficultés d’accès aujourd’hui à l’emploi sont certes réelles, mais les jeunes devraient se forger un destin. “Malgré les difficultés, un jeune qui a reçu une bonne formation, qui a envie de se battre et qui se bat a la chance de s’insérer dans le secteur de la production que ce soit en tant qu’employé ou en tant qu’employeur et les domaines technologiques sont aujourd’hui des domaines porteurs”. Le pays a d’immenses besoins et de potentialités en termes de création d’emplois dans ce secteur, a-t-il ajouté. “J’ai confiance en cette jeunesse, c’est 70 % de la population qui est porteuse d’espoir qui est également capable en termes de force physique et de potentialités. La pyramide des âges prouve que le dividende démographique est positif, c’est un pays qui a tout le potentiel pour réussir. Nous avons besoin d’une jeunesse enrichie qui a conscience de ses capacités, qui veut le développement de son pays et qui est prête à s’engager ; une jeunesse citoyenne”, a-t-il développé.

Au-delà de ces échanges directs, l’idéal était de créer des opportunités pour les jeunes qui seront bientôt sur le marché de l’emploi. D’où cet appel du président du groupe Itma, Oumar Ibrahima Touré, modérateur de cette conférence : “Nous avons eu l’avantage d’accueillir les invités internationaux venus de la France principalement ESEO, l’une des grandes écoles d’ingénieurs de la France, qui offre des formations des deux premières années à Bamako et des passerelles pour tous ceux qui doivent aller à l’Université Paris 13. Cette journée vise à créer une symbiose entre formateurs, enseignants, étudiants, hommes de terrain et toutes les personnes qui sont impliquées dans le processus d’emploi. Les universités africaines principalement maliennes sont toutes confrontées aux mêmes difficultés comment adapter l’emploi aux réalités de nos sociétés, aux besoins de nos familles, aux besoins de notre environnement. C’est pourquoi l’université, ce n’est pas seulement des compétences techniques mais un savoir-faire, un savoir-être”.

Amadou Diarra

 

 

 

Essayez à nouveau

Fuite des sujets d’examens : ne faut-il pas repenser les procédures des confidentiels

Nombre de visites: 74 “La fuite des sujets d’examens“ est devenue au fil du temps …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!