Société

FONDATION POUR LA SOLIDARITE : Le budget 2021 estimé à 360 millions F CFA

Le ministre de la Santé et du Développement social, Dr. Fanta Siby, a présidé le mercredi, à l’hôtel Maeva, la 2e session ordinaire du Conseil d’orientation de la Fondation pour la solidarité. C’était, en présence de ses collègues ministres de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, de la Défense et des Anciens combattants, de la Sécurité et de la Protection civile, des Affaires foncières, de l’Urbanisme et de l’Habitat et du ministre porte-parole du gouvernement.

Créée en 2017, la Fondation pour la solidarité a pour missions de contribuer à la mise en œuvre de la politique sociale en faveur des Forces armées et de sécurité, de leurs familles et de leurs ayants-droit dans les domaines de l’éducation, de la santé, du logement, de la reconversion et de tout autre secteur jugé nécessaire.

La 2e session de la Fondation pour la solidarité était consacrée à l’examen et à l’adoption du rapport d’activités 2020, des projets de programme et du budget de 2021, ainsi que la validation du logo de la Fondation, déjà proposé par la commission technique.

Selon le ministre de la Santé et du Développement social, le taux d’exécution du budget 2020 de la Fondation pour la solidarité est de 96,70 %. Les activités majeures programmées et réalisées ont essentiellement porté sur « l’aménagement des sépultures militaires à Dioura, Guiré et Sokolo, la remise d’un important lot de matériels composés de plateformes multifonctionnelles, de moulins et accessoires mais aussi de matériels de coupe et couture aux services sociaux des Forces armées et de sécurité, la remise de kits scolaires aux élèves de parents militaires et paramilitaires, la remise de médicaments à la direction centrale des services de santé des armées pour les blessés d’opération ».

Elle a aussi cité le financement d’AGR au profit de 50 veuves de militaires et paramilitaires, la remise de vivres aux services sociaux des Forces armées et de sécurité pour les familles des militaires et paramilitaires et l’organisation de missions d’information dans les régions militaires de Kayes, Sikasso et Tombouctou.

S’agissant du projet de budget 2021, Dr. Fanta Siby dira qu’il se chiffre en recettes et en dépenses à 360 millions de F CFA contre 331 735 000 de F CFA en 2020, soit un taux d’augmentation de 8,52 %.

« Le programme 2021 s’articule autour des domaines de la solidarité et de l’action humanitaire et de la commémoration entre autres », a souligné le ministre Siby. Elle a énuméré les défis à relever pour la Fondation pour la solidarité qui sont, entre autres, la poursuite de l’aménagement des sépultures militaires, la poursuite des démarches pour l’acquisition d’un espace pour la construction d’un cimetière à Bamako, la poursuite des démarches pour commémoration de la première dame porteuse d’uniforme tombée sur le théâtre des opérations, l’acquisition d’un quota de logements sociaux lors des prochaines attributions au profit des familles des militaires et paramilitaires, le financement d’activités génératrices de revenus (AGR) en faveur des veuves des militaires et paramilitaires tombés sur le champ d’honneur et l’appui aux structures sanitaires de certaines garnisons militaires en médicament et en appareillage.

Elle a exhorté le personnel de la Fondation pour la solidarité à persévérer dans l’effort, car « les attentes sont énormes et présentes ».

  1. Diamouténé  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
14 + 27 =