Société

FIANÇAILLES : La ruse des dragueurs invétérés

Les fiançailles sont un engagement entre deux personnes (homme et femme) pour aboutir au mariage. Un prétexte tout trouvé par les hommes pour draguer les filles avant de les jeter à la poubelle comme du papier Kleenex ? Beaucoup le croient aujourd’hui à Bamako.

Présentement, au Mali et singulièrement dans la capitale, les fiançailles se révèlent un piège pour les filles et les femmes, une manière ou une technique pour certains hommes de les avoir à leurs bottes momentanément.

Le phénomène est devenu monnaie courante dans notre société. Beaucoup de jeunes s’engagent prétextant fonder un futur foyer, mais leurs promesses sont vouées à l’échec. Ils n’accordent pas d’importance aux fiançailles, histoire seulement d’échapper aux regards indiscrets de la société prouvant qu’ils sont dans une relation sérieuse.

D’après les sages, la plupart des fiançailles dans les grandes villes n’aboutissent pas au mariage, un constat et une triste réalité dans la capitale.

En d’autres termes les fiançailles permettent à la famille de l’homme de faire la connaissance de la promise et réciproquement. Aussi, c’est des moments non seulement  pour les fiancés de partager des idées, des attentes, mais aussi des objectifs dans la vie de couple.

Cependant, sachant aujourd’hui qu’avoir un mari relève du parcours du combattant, les jeunes filles se laissent amadouer facilement par certains jeunes hommes qui optent pour des fiançailles sans lendemain.

Interrogé sur la question, M. D. affirme que certains jeunes mettent en place un plan diabolique pour s’engager avec une fille simplement pour la draguer. Notre jeune interlocuteur ajoute que le manque de moyens et surtout l’incompréhension entre les fiancés sont aussi des facteurs de rupture.

« Généralement, c’est le manque de moyens qui poussent beaucoup de jeunes à rompre, mais aussi l’incompréhension peut être un facteur de rupture. Certains jeunes aussi peuvent avancer les premières colas dans le seul but de profiter de la fille », souligne-t-il.

  1. S., une jeune dame, relève qu’elle a été contrainte de rompre avec son fiancé après plusieurs années de fiançailles. Selon elle, son fiancé n’avait plus la volonté de finaliser le processus. Il y avait toujours de problèmes dans leur couple. Cependant, Mme Diarra Assan pense qu’il faut beaucoup réfléchir avant de s’engager dans les fiançailles pour éviter des ruptures.

« Je pense qu’il faut mûrement réfléchir avant de s’engager. Les jeunes filles sont pressées d’être dans un foyer. Elles se jettent dans les bras du premier venu et après c’est bonjour les disputes », déplore la mère de famille.

Pour Cheick A. Kéita, fonctionnaire à la retraite et homme de caste, les fiançailles sont devenues comme un jeu pour la nouvelle génération. Raison pour laquelle, dit-il, on assiste à autant de ruptures tous les jours.

« Aujourd’hui, les jeunes s’entendent entre eux sans l’avis des parents, or, avant ce sont les parents qui choisissaient. A notre époque, on n’a pas connu ce phénomène. C’était l’époque où le fils écoutait son père et la fille aussi ne choisissait pas son fiancé », renchérit le septuagénaire.

Awa Sogodogo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
27 − 11 =