Flash Infos
Accueil / Sport / FEDERATION D’ATHLETISME : Six athlètes exclus du tournant de la solidarité du Niger

FEDERATION D’ATHLETISME : Six athlètes exclus du tournant de la solidarité du Niger

Six athlètes Maliens ont été suspendus par la fédération d’athlétisme sans motif. Parmi les athlètes visés par cette décision, figurent : Cheickna Sadibou Samaké, du stade Malien de Bamako, Boubacar Diawara alias Papa, Hama Diagagneté, Kafounè Koné, Alima Doucouré. Du coup, ils ont été exclus du tournant de la solidarité devant se tenir au Niger.

Cheickna Samaké, du stade Malien de Bamako,  parmi les athlètes frappés par cette décision disciplinaire, est un athlète performant qui a réussi tous ses derniers tests pour participer à toutes les compétitions tant nationales qu’internationales notamment au tournant de la solidarité devant se jouer au Niger. Mieux encore, il a eu à remporter la médaille d’or sur les 110 mètres haie lors de la phase test avec un temps record de 15.92 secondes. Depuis quelques temps, des rumeurs circulaient sur sa prétendue indiscipline par un  entraîneur d’athlétisme sur place et qui vient d’être concrétisé par cette décision de la Fédération. Quant il a appris la nouvelle, il se dit surpris de ne pas être dans la sélection pour le Niger.

“J’ignore pourquoi, je n’ai pas été sélectionné pour participer à cette compétition. J’ai compéti avec mes coéquipiers les 5 et 6 juillet derniers en sélection. Et je fus premier sur les 110 mètres haie. Mais, je ne comprends pas, pourquoi j’ai été remplacé par quelqu’un qui n’a même participé au test. Ils m’ont traité d’indiscipliné. Mais, il faut qu’il sache que la sélection est nationale. On me reproche de ne pas me plier à des salutations d’usage des dirigeants. Ils veulent me décourager ou ils veulent me montrer que je suis étranger (Ndlr : M. Samaké est né et grandit au Sénégal). Je ne comprends pas du tout et il me faut une explication. Personne ne m’a dit que j’ai été sanctionné alors je veux une explication claire”,  a souhaité Cheickna Samaké.

Le secrétaire général de la fédération d’athlétisme, Kissima Sylla, joint par nos soins sur l’affaire,  soutient que les meilleurs ont été choisis pour prendre part à cette compétition au Niger,  qui se tiendra le vendredi et samedi prochains. “Les meilleurs sont partis. Personne n’a été remplacé, et personne ne peut dire qu’il a été triché. La Fédération est habilité a donné le quota. Et le nombre de places est limité dans les grandes compétitions. Et on ne peut pas prendre tout le monde …Le cas de Cheickna est un cas exceptionnel. Cheickna a boudé l’entrainement durant toute l’année. On devrait même lui sanctionné ou le radier. On a choisi les meilleurs pour les amener”, se défend le secrétaire général.

Une thèse que réfute M. Cheickna Samaké. Il invite les hautes instances du sport, de l’athlétisme au niveau international à faire la lumière sur cette affaire afin de  rétablir le bon sens, et réparer la grave injustice faite à son encontre.

Adama Diabaté

 

 

Essayez à nouveau

4e édition de la coupe Ibrahim Diallo : Africa s’adjuge le trophée

Nombre de visites: 96 L’équipe Africa de l’Hippodrome a remporté, le dimanche 20 octobre 2019, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!