Flash Infos
Accueil / Actualités / ESCROQUERIE: Deux « brouteurs » Nigérians arrêtés par la police du 10ème arrondissement

ESCROQUERIE: Deux « brouteurs » Nigérians arrêtés par la police du 10ème arrondissement

Dans la journée du lundi 23 décembre 2019 dernier, le commissariat de police  du 10ème arrondissement a arrêté  deux cybercriminels de nationalité nigériane. Ils ont été pris en possession de 26 200 dollars américain, 282 000 Dalla ci et  77 130 000 F Guinéen.

Les éléments du commissariat du 10ème arrondissement ont arrêtés deux Nigérians en transit au Mali, soupçonnés d’être à la tête d’un réseau d’arnaques totalisant plusieurs millions de dollars de francs Guinéen et Dalla ci à des centaines de victimes, à travers le monde.

Le premier suspect, Chim Hamaleka Ohakwe, âgé de 19 ans, a été interpelé en possession de faux billets de dollars américains. Puis dans la même journée, à la suite des  interrogatoires, il a fini par dénoncer son complice. Ce dernier, logé dans un hôtel de la place sis à Niamakoro, a aussi été interpellé par les hommes du 10è arrondissements. Il s’agit de Henry Alelechi Chienda, âgé de 42 ans, qui se trouvait être le chef de la bande criminelle.

Après une fouille minutieuse de la police dans sa chambre d’hôtel, les limiers ont trouvé 26 200 dollars américains, 282 000 Dallaci Gambien et 77 130 000 Franc Guinéen, tous destinés à la Guinée Conakry.

Selon les enquêteurs, “le réseau s’est infiltré dans des comptes de courrier électronique de petites et moyennes entreprises dans le monde, notamment au Mali, en Australie, au Nigéria pour extorquer des biens”. Les deux présumés suspects sont aussi poursuivis pour blanchiment d’argent.

“À la suite de leurs arrestations, l’examen des appareils saisis par nos éléments montre qu’ils étaient impliqués dans toute une série d’activités criminelles, dont des escroqueries via des emails d’entreprises et des arnaques sur des sites de rencontre”, poursuit notre source policière.

Ils méditent leur sort  à la Maison centrale d’arrêt de Bamako.

Adama Diabaté

 

Essayez à nouveau

Soumaïla Cissé toujours dans les mains de ses ravisseurs!

Nombre de visites: 47 Enlever le 25 mars dernier, cinq membres de la délégation du …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!