En un Mot Politique

En un mot : Politiques contre junte

On va indubitablement vers une confrontation classe politique-junte. En tout cas, selon Choguel Kokalla Maïga, le M5 entend rassembler toutes les forces politiques pour « imposer le changement ». Elles ont une bonne raison de se retrouver puisqu’elles ont presque toutes rejeté les quotas et le mode de désignation des membres du Conseil national de la transition (CNT).

D’une large partie de ceux qui ont précipité la chute d’IBK à l’ancienne majorité en passant par de nombreux syndicats, ils vont tous boycotter l’organe législatif de la Transition. Depuis mercredi soir, des tractations sont en cours pour la mise en place d’un front unique. Mais la junte ne semble pas inquiète et compte sur les candidatures individuelles et certains partis politiques pour occuper les sièges vacants. La bataille ne fait que commencer.

DAK

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
10 × 18 =