dak
Actualités En un Mot

En un mot : Les premières victimes du putsch

Ce n’est pas seulement le président IBK et les membres de son régime qui font les frais du changement de régime opéré la semaine dernière. Les syndicats des enseignants sont en passe de regretter la chute du pouvoir.

Leur grand acquis, l’application « pleine » et « entière » de l’article 39 qui devait faire augmenter leurs revenus, risque de ne plus l’être du moins jusqu’à la fin de la transition. En tout cas, les nouveaux hommes forts du pays rappellent à qui veut l’entendre la rareté des ressources. Par conséquent, les enfants pourront payer les pots cassés du maintien de leur grève et évoquent déjà une année blanche.

DAK

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
2 + 18 =