En un Mot Politique

En un mot : Les nouveaux hommes du pouvoir

Ce n’est pas Mahmoud Dicko seul qui traverse de très durs moments actuellement. Il y a bien d’autres qui ont du mal à profiter de leur nouveau statut de nouveaux hommes du pouvoir. Révélés par les critiques acerbes contre le régime défunt, ces jeunes politiques sont rattrapés par leur passé. Ainsi, ce sont leurs propres camarades actifs sur les réseaux sociaux qui se donnent à cœur joie de dénoncer leur volte-face, leur nouvelle compromission avec l’inégalité et l’illégitimité surtout ceux qui ont pris place au sein du Conseil national de transition en s’asseyant sur une violation flagrante du décret de désignation des membres de cet organe législatif de la Transition.

Par leur agissement, ils condamnent les autres jeunes et hypothèquent le tournant générationnel car ils ne font pas moins mal que des anciens.

DAK

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 ⁄ 15 =