Accueil / Actualités / En un mot : les choses changent
Dramane Aliou Koné, éditorialiste. © Ph: Maliki Diallo

En un mot : les choses changent

Au-delà des intérêts partisans, on ne peut que saluer l’éveil de conscience opéré chez nos jeunes concitoyens. Ils sont décidés à se faire entendre et surtout à faire comprendre aux politiques qu’ils ne peuvent plus se jouer d’eux.

Certes, dans les mouvements de jeunes dans certaines localités comme Bandiagara on soupçonne une forte manipulation des manifestants depuis Bamako et de la part de certains hauts cadres et même membres du gouvernement, mais les manifestations en cours donnent l’espoir d’un tout autre avenir pour notre pays et surtout de lendemains difficiles pour nos politiciens qui ont toujours traité les populations comme un vulgaire bétail électoral.

Hier Kayes, Tombouctou, Ménaka, Koro, Bandiagara ; demain Bamako et peut-être Bougouni et d’autres régions, l’avertissement est clair : la jeunesse malienne, longtemps dupée, saura faire la part des choses, revendiquer ses droits dans les règles de l’art. Les autorités sont averties et devront se tenir droites dans leurs bottes, rendre compte et surtout donner le bon exemple. En tout cas, l’heure du changement a bel et bien sonné.

DAK

Essayez à nouveau

Pandémie Covid-19 au Mali: L’Europe apporte une réponse d’équipe 

Nombre de visites: 41 Depuis le déclenchement de la pandémie du Covid-19, l’Afrique fait l’objet …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!