En un Mot Politique

En un mot : Le gouvernement pris entre deux feux

Ce sont bien de sales semaines qui s’annoncent pour le gouvernement de la Transition. En attendant qu’Issa Kaou N’Djim mette en exécution sa menace de descendre dans les rues, c’est le front social qui prend déjà feu avec la grève dans les hôpitaux et celle des finances publiques.

Le pire est attendu au milieu du mois prochain qui verra la première centrale syndicale du pays, l’UNTM, observer un débrayage de 5 jours, avant d’aller en une cessation illimitée du travail tant que ses doléances ne sont pas satisfaites.

Justement, leur résolution va entraîner une nouvelle grève du secteur de l’éducation nationale qui veut une nouvelle augmentation comme le stipule le fameux article 39. Comme quoi, c’est bien entre deux feux que sont pris Moctar Ouane et son équipe, qui veulent profiter du forum social annoncé pour abroger le sulfureux article.

DAK

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
19 − 14 =