dak
En un Mot Politique

En un mot : La junte et ses alliés

Les relations ne seront certainement plus au beau fixe entre les autorités de la Transition. Issa Kaou N’Djim vient d’annoncer la couleur suite à la démolition de « maisons dites illégalement construites » (dont la sienne) dans la zone aéroportaire. En tout cas, il a annoncé la création d’un collectif pour porter plainte contre le Gouvernement à travers le ministre en charge des Affaires focières. Déjà, les nuages étaient déjà perceptibles entre les militaires et leurs premiers soutiens comme Adama Diarra dit Ben Le Cerveau qui a violemment critiqué le gouvernement suite à son communiqué de confirmation de la version française du bonbardement de Bounty qui a fait plusieurs morts. Lui et d’autres se préparent à organiser des manifestations le 20 janvier prochain pour exiger le départ des troupes françaises.  Ladage est connu : « Qui tue par l’épée par l’épée périra ». La démolition de la maison de Kaou N’Djim n’est autre qu’une conséquence de sa trahison du M5-RFP.

DAK

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
18 − 3 =