DAK
En un Mot Société

En un mot : Justice divine

Au moment où les syndicats des magistrats (Syndicat autonome de la magistrature et Syndicat libre de la magistrature) donnaient une conférence de presse à Bamako pour se défendre des accusations d’abus de pouvoir et de position dominante dont ils font l’objet depuis plusieurs jours et les attaques de nombreuses personnes, à Kita, les populations battaient le pavé contre les agissements de juges, accusés d’être à l’origine de la mort d’un jeune boucher en prison.

Il faut être honnête et reconnaître que les populations de chaque localité du pays ont des raisons de manifester chaque jour pour dénoncer des actes de certains de nos chers magistrats.

Sinon pourquoi crier constamment haro sur le baudet sans raison quand on sait que les porteurs de toge sont nos frères, nos voisins de quartier, nos amis de « grin », nos cousins à plaisanterie, etc. ? Quelque part, il y a lieu de faire un examen de conscience approfondi, se préoccuper de la préservation de notre cohésion sociale, de notre vivre ensemble. Bref, des us et coutumes qui font le charme de notre nation, sinon il y a péril en la demeure.

DAK

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
26 ⁄ 1 =