dak
En un Mot Politique

En un mot : Des anciens députés dans le CNT

Alors que tous les partis ou regroupements politiques importants ainsi que les principales centrales du pays ont décidé de boycotter le Conseil national de la transition, leurs députés ne l’entendent pas de cette oreille. D’ex-élus de  la Nation et non des moindres, issus notamment de l’Adéma, de l’Asma, du RPM et de l’URD comme de l’UM-RDA, ont fait acte de candidature pour siéger au sein de l’organe législatif de la Transition.

Ils seraient près d’une vingtaine à espérer être repêchés par le colonel Assimi Goïta. Certains ont même scellé des deals pour la présidentielle à venir pour soutenir un candidat de la junte. Malheureusement, l’agissement de ces députés n’est ni une première ni surprenant de la part des gens qui ont toujours privilégié leurs intérêts à ceux de leurs partis comme cela a été le cas lors des votes de prorogation anticonstitutionnelle de leur mandat lors de la dernière législature.

DAK

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 × 12 =