Accueil / Editorial / EN UN MOT: Débâcle
Dramane Aliou Koné, éditorialiste. © Ph: Maliki Diallo

EN UN MOT: Débâcle

Au-delà de la défaite de plus 80 % des députés sortants avec deux réélus sur 14 à Bamako, le parti présidentiel a connu une véritable déculottée aux législatives de 2020. Dans la capitale, le Rassemblement pour le Mali (RPM) a perdu 8 sièges à l’Assemblée nationale et près de 20 à l’intérieur avec une Berezina à Nioro, Niono, Kati, Yanfolila, Sikasso, Koutiala, Gao et Ansongo.  Une chute libre des amis du président de la République brutalement réveillés de leur illusion de grand parti alors qu’ils avaient été portés par la vague IBK en 2013. Les cartes sont redistribuées et les rapports de force équilibrés avec la fin de l’arrogance chez certaines personnes.

DAK

Essayez à nouveau

EN UN MOT: Quitte ou double

Nombre de visites: 2 Ce vendredi s’annonce cruciale pour notre pays, mais plus pour l’imam …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!