dak
En un Mot Politique

En un mot : Ambitieux, mais aussi inquiétant

Près de 5 mois après sa prise de fonction, le Premier ministre, Moctar Ouane,  a présenté, vendredi 19 février, devant les membres du Conseil national de la transition (CNT), son plan d’action qui détaille les actions à mener pour les réformes institutionnelles et politiques, la reconquête de l’ensemble du territoire national, l’organisation des élections dans le délai imparti, soit 13 mois et aussi le dialogue avec les groupes jihadistes avec la création de postes de bons offices que certains ont vu comme la récompense de l’imam Dicko qui a été déterminant dans la nomination du PM Ouane. Toutefois, peu de gens croient en la possibilité de réaliser ce plan en un an et beaucoup sont inquiets par certaines annonces comme la promesse de dédommager toutes les victimes des différentes crises depuis 1960.  Une vraie boîte à Pandore à un moment où c’est le fonds qui manque le plus. C’est d’ailleurs pourquoi, on ne manquera pas de demander au PM comment il compte financer son plan, là d’une manière concrète. On verra bien aujourd’hui à moins que les démarcheurs aient déjà eu le silence des conseillers.

DAK

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
15 − 7 =