dak
Actualités Politique

En un mot : 30 ans et un procès

C’est demain qu’on commémore le 30e anniversaire de l’avènement de la démocratie dans notre pays. Le 26 mars 1991 a mis fin à 23 ans de régime dictatorial. Pour la première fois, les deux personnalités de premier plan de cet événement important (le héros Amadou Toumani Touré et l’éjecté Moussa Traoré) ne seront pas avec nous pour évaluer le chemin parcouru et surtout le premier pour constater que le procès fait aux acteurs de cette «  révolution » accusés comme ceux par qui la «  déchéance du Mali a commencé ». Les critiques de 91 vont jusqu’à oublier que le seul fait de critiquer publiquement pouvait coûter la vie avant. Malgré les insuffisances, les ratés et beaucoup de déception, personne n’a le droit de nier le progrès social et politique réalisé grâce au sacrifice des martyrs. En tout cas, bien des individus qui se pavanent aujourd’hui de plateaux radio en plateaux télé et autres médias, pour salir la mémoire de ceux qui sont morts que nous puissions vivre dans une démocratie certes toujours en construction, allaient se contenter de leurs chambres pour débiter leurs inepties.

DAK

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
12 + 22 =