Education

CRISE SCOLAIRE : La Synergie ordonne la fermeture des écoles à compter de ce matin

Face aux échecs patents des négociations avec le gouvernement, la Synergie des syndicats de l’Education signataires du 15 octobre 2016, dans une lettre circulaire, en date du 7 août 2021, ordonne à leurs militants, « la fermeture à compter de ce lundi 09 aout à partir de 06 heures de toutes les structures de l’éducation sur l’ensemble du territoire national, en plus de la grève en cours ». Une décision qui coïncide avec le démarrage, ce matin des épreuves de BT1 et BT2 sur toute l’entendue du territoire malien.

En plus de la grève qui débute ce matin, la Synergie des enseignants s’apprêterait à se lancer dans une désobéissance civile, précise la lettre circulaire du samedi 7 aout dernier.

Ceci pour empêcher la tenue des épreuves du BT1 et 2 qui débutent ce lundi 9 aout 2021, selon un communiqué du ministère de l’éducation national.

« Face à toutes ces situations qui entravent les droits et les libertés des syndicats de l’Education et dans le cadre de la désobéissance civile, conformément à l’article 121 de la Constitution, nous syndicats de l’Education signataires du 15 octobre 2016 demandons la mobilisation générale et totale de toutes les enseignantes et de tous les enseignants pour la fermeture jusqu’à nouvel ordre de toutes les structures de l’éducations à compter de ce lundi 09 aout à partir de 06 heures sur toutes l’étendue du territoire nationale », révèle ledit communiqué ; signé du Porte-parole de la Synergie, Ousmane Alhmoudou.

« Il s’agit pour les enseignants de manifester non seulement notre mécontentement vis-à-vis de l’Etat qui refuse d’appliquer la loi, mais aussi d’interpeler tous les démocrates pour qu’elle soit appliquée », poursuit le document.

En effet, les syndicats soupçonnent le gouvernement de faire recours à d’autres personnes pour surveiller les épreuves des examens de fin d’années.

« Aller prendre n’importe qui pour venir surveiller les examens de fin d’année est inacceptable et doit interpeller tout le monde », s’insurge Adama Fomba, membre du CNT, ancien Porte-parole de la Synergie.

Toutefois, apprend-on, la prochaine rencontre entre les deux parties serait prévue pour le mardi 10 aout prochain.

Balla Soumaïla Traoré

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
2 + 19 =