Société

CONTRE LA VIE CHERE : Le front populaire contre la vie chère en sit-in pour dénoncer le mea-culpa des autorités

Le Front populaire contre la vie chère (FPCVC) était en sit-in, samedi 27 février 2021, au marché de Kalanban-Coura. L’objectif était de dénoncer l’augmentation des prix des denrées alimentaires dans les différents marchés de Bamako et le silence omerta des associations de défenseurs des droits des consommateurs.

Depuis un certain moment, la population malienne constate une hausse des prix de certaines denrées alimentaires. Il s’agit de l’huile alimentaire, la viande, la farine, occasionnant l’augmentation du prix de la baguette du pain.

Pour montrer son mécontentement, le Front populaire contre la vie chère (FPCVC) a décidé d’organiser un sit-in au marché de Kalanba Coura contre la hausse des prix des denrées et  dénoncer le silence coupable des  associations de défenseurs des droits des consommateurs.

Selon Mariam Koné, l’une des initiatrices, le sit-in sera organisé chaque samedi dans différents marchés de Bamako jusqu’à la réglementation des prix sur les denrées alimentaires. Et d’ajouter que l’objectif principal est non seulement  de dénoncer le silence omerta de tous les acteurs en charge de la réglementation autour des prix des denrées de première nécessité au Mali y compris les comités de veille, mais aussi et surtout les  différentes associations et défenseurs des droits des consommateurs.

‘’Nous allons organiser un sit-in chaque samedi dans différents marchés de Bamako jusqu’ à la normalisation des prix des denrées dans les marchés. Personne ne réagit face à cette hausse pendant que le mois de Ramadan s’annonce à grand pas avec ses implacables réalités. Nous dénonçons le silence des comités de veille, les associations qui prétendent défendre les consommateurs », a-t-elle indiqué.

A l’en croire, le front c’est pour alléger la souffrance du citoyen malien et le sit-in sera continuel jusqu’au retour normal des prix dans les marchés.

Awa Sogodogo    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
32 ⁄ 16 =