Société

Confédération des sociétés coopérative des producteurs de coton : L’élaboration du Plan d’actions quinquennal (2022- 2027) en débat

Les membres de la Confédération des sociétés coopérative des producteurs de Coton (C-SCPC) ont tenu, hier jeudi 2 septembre 2021, à leur siège, sis au Quartier du fleuve, une assemblée générale extraordinaire dont le principal point à l’ordre du jour est l’élaboration d’un plan d’action provisoire quinquennal pour les activités de l’organisation.

 

La cérémonie d’ouverture des travaux était présidée par le Secrétaire général de la Confédération, Yacouba Koné. Il avait à ses côtés les présidents des 42 Unions secteurs des sociétés de cotonculteurs ainsi que les membres du bureau, et ceux du Conseil d’administration et du Comité de suivi.

Selon le secrétaire général, l’élaboration d’un plan d’actions pour les 5 années à venir permettra à la nouvelle équipe du Conseil d’administration de la C-SCPC de choisir ses priorités et de se fixer des objectifs dont la réalisation contribuera à renforcer sa position.

« Ce plan englobe toutes les activités de l’organisation avec des objectifs généraux dont la progression de la production cotonnière, aussi chercher à assainir la gouvernance de cette organisation, rendre la transparence en faisant l’audit de nos comptes pour voir la situation et faire également un manuel de procédure pour pouvoir mener à bien les activités », a indiqué Yacouba Koné.

Le secrétaire général a saisi l’occasion pour rappeler à l’opinion nationale, concernant les rumeurs d’un bicéphalisme au sein du bureau de la Confédération des sociétés coopérative des producteurs de coton (C-SCPC).

Selon Yacouba Koné, « il n’y a qu’un et un seul président de la C-SCPC, qui est Bakary Koné, élu pour un mandat de 5 ans, selon les textes », a-t-il déclaré.

Awa Sogodogo   

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
32 ⁄ 16 =