Société

COMMISSARIAT DE POLICE DU 4ÈME ARRONDISDEMENT : Un vaste réseau de vol d’enfants démantelé en plein cœur de Bamako

Après la bande spécialisée dans le vol des mototaxis, le Commissaire principal Ibrahim Kébé et ses hommes viennent de démanteler un vaste réseau de vol d’enfants.

Tout a commencé, le mardi 27 juillet 2021, suite à l’appel d’un informateur anonyme qui a alerté le Commissaire du 4è Arrondissement de police de la présence sous l’échangeur de Torokorobougou, en Commune V du District de Bamako, d’un jeune en compagnie de trois fillettes.

Prompt à réagir, le Commissaire principal Ibrahim Kébé a aussitôt dépêché sur place une équipe de la Brigade de recherche, conduite par le capitaine de police, Mohamed Lassine Coulibaly.

Les limiers cueillent le nommé Lassina Touré dit Levieux, accompagné de trois fillettes, âgées de 5 à 6 ans. Conduit dans les locaux du Commissariat, le sieur Touré a été soumis aux interrogatoires. Il a fini par déclarer être un élément d’un réseau et donner plusieurs détails sur leur mode opératoire.

« Il se rend dans les quartiers avec la poche remplie de bonbons pour mieux attirer ses cibles. Chaque enfant amené chez les responsables de la bande lui rapporte la somme de 50 000 FCFA », a-t-il révélé.

Le suspect a également donné aux enquêteurs du 4è Arrondissement le nom d’un certain N. Keïta alias « Nampagasie » avec qui il travaille depuis un an.

Le rendez-vous est alors pris devant le Lycée Mamadou M’Bodge de Sébénikoro pour la remise des enfants. Sans perdre du temps, le dynamique Commissaire principal Ibrahim Kébé a envoyé une équipe pour dénicher « Nampagasie » qui a été immédiatement conduit dans les locaux du commissariat.

L’enquête est en cours avec les instructions du Procureur de la République près le Tribunal de Grande instance de la Commune V du district de Bamako. Connaissant bien l’engagement et la détermination du commissaire Kébé et ses éléments, les autres membres de ce réseau seront bientôt sous les verrous.

Toutefois Levieux n’a pas été en mesure de dire le nombre d’enfants qu’il a enlevés pour les remettre à « Nampagasie ».

Source : Ali24

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
16 − 13 =