Sécurité Société

Commissariat de Police du 12E arrondissement : Des braqueurs et des fabriquant d’armes aux arrêts

Le commissariat de police du 12ème arrondissement, dans sa mission régalienne de protection de la population et de leurs biens, vient de mettre la main sur des présumés braqueurs et des fabricants d’armes.

Dans le cadre de sa mission de protection de la population et de leurs biens, le commissariat de police du 12ème arrondissement vient de mettre hors d’état de nuire une bande de braqueurs et des fabricants d’armes.  Les faits remontent au 27 janvier 2021, c’était à la suite du cambriolage d’une boutique de vente de téléphones portables et accessoires sise à Djélibougou-Marseille, en Commune I. Les éléments du 12ème arrondissement alertés se sont rendus sur place et ont pu mettre la main sur deux (02) suspects fortement impliqués dans ledit cambriolage en possession de deux (02) Pistolets automatiques dont l’un (01) de marque Norinko (dotation de la Police) et le second de marque Russe. A cela s’ajoutent des téléphones portables, des accessoires de téléphones, et des cartes mémoires. Il est à rappeler qu’au cours de l’intervention, les malfrats n’ont pas hésité à faire usage d’armes à feu afin de dissuader les éléments du 12ème arrondissement. Et pour les éléments du 12ème arrondissement, l’un des suspects est un récidiviste. « Nous l’avions arrêté a plus de 5 reprises, il est notoirement connu dans nos archives pour avoir été déféré et placé sous mandat de dépôt plusieurs fois. Et chaque fois, il bénéficie d’une liberté provisoire et recommence ses atrocités », a déclaré Yaya Niambélé, Commissaire adjoint du 12ème arrondissement. Avant d’inviter la population à plus de collaboration pour traquer les malfrats.

A cette arrestation de braqueurs s’ajoute l’arrestation des fabricants d’armes artisanales de tous genres à Banankoro (PA, Fusils de chasse et des accessoires PM) et des machines avec lesquelles ils se servent pour fabriquer lesdites armes. Ils se nomment respectivement : A.K, âgé de 40 ans, forgeron, S.C, âgé de 18 ans et D.Y, âgé de 19 ans. Poursuivant leurs investigations sur les trois fabricants d’armes, les éléments du 12ème arrondissement ont mis la main sur deux autres fabricants d’armes sis à Mountougoula. Ils se nomment respectivement O.S, âgé de 30 ans et A.S, âgé de 18 ans. A leurs arrestations, ils avaient en leurs possessions Six (06) PA artisanaux dont trois (03)  de fabrication artisanale améliorée, Un (01) PA inachevé, deux (02) revolvers en mauvais état,  sept (07) culasses pour PA artisanaux, trois (03) limes électriques,  Sept (07) perceuses, dix (10) douilles et sept (07) munitions, trois (03) étaux, quatre (04) Fusils de chasse dont un (01) en mauvais état,  plusieurs tuyaux destinés à confectionner des canons pour Fusils et PA, douze (12) crosses pour Fusils de chasse, deux (02) groupes électrogènes,  trois (03) petites caisses à outils de fabrication d’armes.

Moctar Koné

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
13 × 11 =