A LA UNE Actualités Politique

COLONEL ASSIMI GOITA, PRESIDENT DU CNSP : « Nous sommes à un tournant important de notre histoire »

Présidant la cérémonie d’ouverture de la concertation nationale sur la transition, le président du Comité national pour le salut du Peuple (CNSP), le colonel Assimi Goïta, chef de l’Etat, a profité de l’occasion pour inviter les acteurs à laisser leurs différences de côté et à saisir l’opportunité de bâtir les jalons d’un Mali refondé sur le travail, l’efficience, la justice sociale, un Mali paisible, créatif et solidaire où il fait bon vivre.

Le président du Comité national pour le salut du Peuple (CNSP), le colonel Assimi Goïta, chef de l’Etat a lancé, hier au CICB, la phase nationale de la concertation sur la transition. Dans son discours d’ouverture de quatre minutes, le chef de la junte a rendu un hommage aux victimes civiles et militaires tombés sur le champ de l’honneur et plus particulièrement celles de la répression des 10, 11 et 12 juillet 2020. Cette reconnaissance lui a valu des ovations dans la salle.

Pour le colonel Goïta, la concertation nationale sur la transition est l’expression des aspirations légitimes du peuple malien pour une meilleure refondation de la nation, « Cette refondation se justifie par la recherche d’une bonne gouvernance afin que les préoccupations  de citoyens  soient au centre de nos politiques publiques ».

« La présente concertation est donc l’occasion pour les forces vives de la nation de discuter sur les préoccupations du moment et de l’avenir d’une manière générale, il s’agit de diagnostiquer sans complaisance les maux qui minent notre système démocratique afin d’adopter les mesures urgentes et nécessaires », a renchéri le président du CNSP.

Il a profité de la tribune pour inviter les acteurs politiques, les forces vives à mettre le pays au-dessus de toutes les considérations politiciennes. « Je ne doute point de l’esprit patriotique de tout un chacun afin que nous puissions adopter les bases des réformes politiques et institutionnelles nécessaires à la refondation de notre nation. Nous sommes à un tournant important de notre histoire. Nous devons laisser nos différences de côté et saisir cette opportunité pour bâtir les jalons d’un Mali refondé sur le travail, l’efficience, la justice sociale, un Mali paisible, créatif et solidaire où il fait bon vivre ».

Après avoir rendu hommage aux partenaires du Mali, le chef de la junte au pouvoir a renouvelé la volonté du CNSP de participer à l’architecture de la transition et cela dans le strict respect de la volonté du peuple malien.

Y. Doumbia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 − 23 =