Politique

CNT : Nouhoum Sarr, promet « une justice du peuple pour le peuple »

Nommé membre du Conseil national de la transition, le président du parti Front Africain pour le développement, Nouhoum Sarr, et ancien membre du M5-RFP, promet de mettre sa nomination au profit de l’intérêt général du Mali.

Invité sur le plateau d’une radio, hier, Nouhoum Sarr a promis de jouer sa partition dans l’édification du Mali nouveau. Et cela passera, à l’en croire, par une bonne justice, en traduisant tous ceux qui ont pillé les biens publics devant les juridictions compétentes.

« Je suis dans le CNT, pour que les responsables du pillage des biens de l’État soient traduits devant la justice, surtout les fonds alloués à la loi de Programmation militaire, qui a été détournés. Et je m’opposerai à tout projet qui irait à l’encontre des intérêts du Mali », a-t- il-précisé.

Pour les victimes et les blessés des événements du 10 au 13 août, Nouhoum Sarr, jure d’en faire une priorité au sein du Conseil national de la transition.

« Ceux qui sont morts dans cette lutte sont morts pour le Mali, ils sont morts pour qu’il y ait le changement. Les acteurs de cette barbarie seront traduits devant la justice. Parce que si nous laissons ces criminels impunis, cela veut dire que nous avons trahi leurs mémoires, moi je ne les trahirai jamais. J’ai déjà rencontré le ministre de la Justice, et il m’a rassuré que justice sera faite pour les victimes », rassure le président du FAD.

Concernant la nomination controversée des membres du CNT, si Nouhoum Sarr reconnait son incohérence, cependant il ne le boude pas.  « J’ai clairement dit que l’incohérence entre les deux décrets est inacceptable, qu’il y a eu violation de loi, et c’est indéniable. Même le vice-président ne devrait pas recevoir les dossiers de nomination des membres du CNT, j’aurai voulu que ce soit le président Bah N’Daw et je l’ai dit à qui de droit. », a-t-il avoué.

« Mais, ajoute-t-il, je ne peux pas rester seulement à le dénoncer, parce qu’aujourd’hui nous sommes dans une situation exceptionnelle. Tout ce que je fais, je le fais dans l’intérêt de mon pays ».

Balla Soumaïla Traoré

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
5 − 2 =