Actualités

CNT : La proposition de loi controversée de Magma Gabriel

Le célèbre comédien, Magma Gabriel Konaté, président de la Commission culture du Conseil national de transition (CNT), organe législatif de la transition au Mali en cours, depuis le coup d’Etat du 18 août 2020, a fait le 8 avril 2021, deux propositions de lois au Conseil National de Transition (CNT).

Si la première, relative à l’uniformité du port de la chape a eu écho favorable auprès de ses collègues. La seconde, par contre, portant sur le régime spécial de pension de retraite et autres avantages accordés aux anciens présidents de l’Assemblée nationale et de tout autre organe parlementaire ou législatif en l’occurrence le CNT, divise les Maliens.

Cette loi que propose Magma Gabriel Konaté au profit des présidents de l’Assemblée nationale accorde une pension de retraite et autres avantages, notamment l’octroi d’un passeport diplomatique, deux agents de sécurité, un véhicule avec chauffeur, la domesticité, une indemnité de logement, une indemnité d’électricité, une indemnité d’eau. A ceux-ci, il faut ajouter une indemnité de téléphone, ainsi que la prise en charge complète des frais médicaux.

Cette proposition a suscité beaucoup d’interrogations et d’indignations chez certains leaders politiques et des internautes qui se posent la question de l’impact de ce projet de loi pour ce qui concerne la refondation du  pays. Un projet qui a tendance plutôt à augmenter les charges du pays qui croule déjà sous le poids des dettes et peine à satisfaire les revendications syndicales.

« Un projet de loi émanant d’un membre du CNT n’engage que sa personne et ne pourra engager les autres membres. En conclusion, un projet de loi accordant des avantages aux anciens PAN n’est qu’une pure absurdité à cette période », regrette l’honorable Assane Sidibé.

Quant à cet internaute, il dira : « Ce Conseil National de Transition est un désastre! Quelle forfaiture! ». Et de s’indigner : « Une transition ne devrait-elle pas se passer dans des conditions modestes et alléger les charges du contribuable? Non seulement vous manquez de légitimité, de par vos agissements vous n’incarnez en rien le changement, la refondation…tant prônée par le peuple, vous constituez un problème de plus aujourd’hui pour les Maliens et vous n’êtes pas meilleurs que vos prédécesseurs!!! ».

Avant de poursuivre : « Certains parmi eux, n’ont pas honte de dire, qu’ils ne sont pas là pour les avantages accordés, qu’ils ne sont pas là pour avoir accepté le deal avec la junte… ».

Pour beaucoup d’opinions, Magma Gabriel Konaté aurait mieux fait en proposant des projets de loi en faveur du secteur des arts, de la culture et du cinéma malien, miné par d’énormes difficultés.

Il faut noter que sa dernière interpellation du ministre de la Culture, Kadiatou Konaré, a permis de dévoiler la vente de l’Institut National des Arts (INA). Un sulfureux dossier dont s’est saisi le Procureur de la République du Tribal de Grande Instance de la Commune III de Bamako, Mamadou Kassogué.

En tout cas, sa proposition de loi accordant des avantages aux anciens présidents de l’Assemblée nationale a fait planer de fort doute entre lui et Kati, car n’ayant aucun rapport avec son secteur favori (art et culture), pour lequel, il a été nommé membre du CNT et de surcroit président de Commission.

Pour rappel, selon les textes actuels de l’hémicycle, il faut faire deux mandats consécutifs pour qu’un député bénéficie d’une pension de retraite. Pourront-ils faire passer ce projet en Conseil des ministres ?

Wait and see

O.D.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
14 + 9 =