Flash Infos
Accueil / Actualités / Changement climatique : alerte sur la qualité de l’air au Mali
Image à titre d'illustration.

Changement climatique : alerte sur la qualité de l’air au Mali

Du 26 septembre au 7 octobre 2019, l’Union européenne, en partenariat avec l’ambassade de France, a organisé la Semaine européenne de la diplomatie climatique au Mali.

Les activités de la Semaine européenne de la diplomatie climatique au Mali, marquées par la traditionnelle conférence de presse des ambassadeurs, une simulation des négociations climatiques par les jeunes, une présentation des premiers résultats obtenus sur les contrats de subventions du Programme d’appui à la lutte contre le changement climatique (PALCC), ont pris fin le lundi 7 octobre à Bamako dans un hôtel de la place.

Pour le chef de la coopération de l’Union européenne, Géza Streamer, cette semaine d’activités a permis à la Délégation de l’UE la tenue de conférences publiques sur la gestion des déchets plastiques au Mali et sur l’agro écologie.

Selon ses explications, si rien n’est fait en faveur du climat au Mali, nous nous dirigeons vers des températures très élevées, au-delà de ce que les écosystèmes et l’humanité peuvent tolérer. Une situation qui, à terme, laisserait inhabitable une grande partie de notre pays.

“Il y a urgence de sensibiliser l’ensemble des Maliens afin de diminuer les déchets plastiques. Nous pouvons retenir la production du profil environnemental durant cette Semaine européenne de la diplomatie climatique. La situation de l’environnement au Mali est inquiétante. La qualité de l’air que les jeunes respirent n’est pas bonne. Il y a nécessité de réagir”, expliquera-t-il. Selon lui, une des opportunités est de passer à la production de l’économie verte. Il a remercié les Etats membres qui ont accompagné cette Semaine.

Le changement climatique est une réalité pressante, des jeunes ont manifesté spontanément et pacifiquement durant cette Semaine européenne pour demander au gouvernement des actions urgentes en faveur du climat et pour sensibiliser l’opinion aux conséquences de la passivité.

D’où le thème de la manifestation : “La jeunesse et sa participation à l’action pour le climat”. L’UE et ses Etats membres veulent, à travers cette édition 2019 de la “Semaine de la diplomatie climatique”, montrer leur soutien aux jeunes. Ils estiment, en effet, partager les préoccupations et les ambitions de la nouvelle génération.

Pour Géza Streamer, l’Europe ne ménage aucun effort pour réduire massivement ses émissions de gaz à effet de serre, tout en encourageant d’autres nations et régions à faire de même.

La cérémonie de clôture était présidée par Modibo Sacko, conseiller technique au ministère de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable. Il a déclaré que pour la mise en application, il faudra la volonté de la population ainsi que l’accompagnement des acteurs, car il dira le changement climatique est un problème mondial.

Il a invité tous les Etats en vue de l’organisation d’un 2e sommet afin de venir donner des contributions. “C’est ensemble que nous pouvons protéger nos environnements”, a-t-il conclu.

Adama Diabaté

 

Essayez à nouveau

HYGIENE PUBLIQUE: La morgue du CHU Gabriel Touré reçoit des retouches

Nombre de visites: 9 Hier dimanche,  dans la matinée,  un groupe de jeunes citoyens  volontaires  …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!