Flash Infos
Accueil / Actualités / CAD-MALI : Les hommes de médias à l’école

CAD-MALI : Les hommes de médias à l’école

Dans le cadre de la mise en œuvre de son projet, la coalition des alternatives africaines dettes et développement du Mali (CAD-Mali) organise deux jours de formation pour permettre aux acteurs agricoles et aux hommes de médias de comprendre les politiques foncières agricoles, la loi foncière agricole, les approches d’interprofession de valeur. Elle se déroule depuis hier jeudi au Musée national de Bamako avec la participation d’une trentaine d’hommes de médias.

Face aux nombreux défis qui se présentent actuellement au développement du secteur agricole principalement l’amélioration des conditions de vie des exploitants familiaux, le financement publique de l’agriculture, la création d’emploi en milieu rural pour les femmes et jeunes ainsi que la promotion des filières interprofessionnelles et des chaines de valeurs, la CAD-Mali était face aux hommes de médias pour informer et sensibiliser ses militants afin de comprendre les politiques foncières agricoles.

Selon les initiateurs de cette formation, le but de toutes ces reformes est de faire le Mali un pays émergent où le secteur agricole est un moteur de l’économie nationale et garant de la souveraineté alimentaire. Plusieurs acteurs non étatiques sont impliqués dans l’élaboration, la mise en œuvre et le suivi de ces différentes politiques. L’objectif général de cette formation est d’amener les médias à contribuer aux actions de plaidoyer et de diffusion des informations au grand public sur la PFA/LFA, la PDA, le FNAA et les interprofessions/filière chaines de valeur.

Il s’agit aussi de renforcer les hommes de médias sur la politique de financement public du secteur de l’agriculture notamment la FNAA.  Pour rappel, la CAD-Mali est un mouvement social d’alternatives populaires. Elle est un mouvement assez spécifique dans le domaine de la société civile au Mali et cela de par son origine, sa nature, ses domaines d’intervention et surtout son positionnement sur les politiques sociales, économiques et environnementales aussi bien local, régional, national qu’international.

Adama Diabaté      

 

Essayez à nouveau

Dialogue national inclusif : les termes de références et le règlement intérieur adoptés

Nombre de visites: 12 Le Premier ministre, Dr. Boubou Cissé, a présidé hier au CICB, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!